topheader

La Cellule Civilo-Militaire de Grand-Bassam définit son plan d’actions pour 2022

Une vue de la réunion.
22
S'inscrire à la newsletter
header-ban

La Cellule Civilo-Militaire (CC-M) du département de Grand-Bassam a tenu sa dernière réunion mensuelle de l’année 2021, à la salle de réunion de la Mairie de de Grand-Bassam, le 30 décembre 2021.

La présidente Laurentine Débi Dago présentant le dernier rapport validé.

L’occasion était belle pour les membres du bureau exécutif de faire le bilan des activités et de définir les actions à mener pour 2022. Après présentation du rapport de gestion des deux trimestres, la présidente Laurentine Débi Dago a dit ses encouragements à tous pour le travail fait en peu de temps malgré les maigres moyens dont dispose la Cellule.

header-ban

Selon elle, pour la paix et la quiétude dans le département, c’est un don de soi que chacun fait et doit continuer de faire. Cependant, pour un meilleur fonctionnement de la Cellule, le bureau a retenu quelques doléances à présenter aux autorités. Il s’agit entre autres de la disponibilité d’un siège et de moyens de locomotion.

- Advertisement -

Pour l’année 2022, la CCM de Grand-Bassam attend multiplier ses actions pour la paix. Elle a donc défini de nombreuses activités dont une conférence publique avec les populations, des visites dans des villages des trois sous-préfectures du département, une journée sportive civilo-militaire, plaidoyer pour la construction de la sous-préfecture et le commissariat de Bonoua, installation des relais dans les villages, et rencontre avec le sous-préfet de Grand-Bassam afin de mieux comprendre les crises de chefferie à Modeste et Ebra.

Notons qu’un déjeuner de convivialité a suivi cette huitième rencontre du bureau exécutif, en présence des deux secrétaires généraux de la Préfecture de Grand-Bassam.

Hipson KANON

- Advertisement -

- Advertisement -

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili