topheader

District d’Abidjan: la commune de Koumassi régulièrement menacée par les eaux de ruissèlement

Une eau nauséabonde de ruissellement face à l'hôpital de Koumassi qui sort régulièrement de son lit et qui indispose commerçant et passants.
42
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

« Koumassi autrement c’est possible », « On ira encore plus loin », ce sont entre autres les slogans de campagne de Cissé Ibrahim Bakongo, maire RHDP de la Commune de Koumassi, lors des élections municipales de septembre 2023. Un slogan plein de sens pour donner un nouveau visage à la commune. A cet effet, depuis décembre 2018, la commune de Koumassi est ainsi dirigée de main de maitre par le ministre Cissé Bakongo actuellement gouverneur du District autonome d’Abidjan.

Il ne manque pas de faire parler de lui en vue du changement de la commune de Koumassi. Ce qui fait couler beaucoup d’encre et de salive actuellement. Dans sa vision de développement de sa commune afin d’en faire l’une des vitrines d’Abidjan, il fait des travaux d’hercules. Selon lui « on ne peut pas faire des omelettes sans casser des œufs », comme le dit l’adage. C’est ainsi qu’il a demandé à avoir la cartographie de la commune.

Koumassi quand il pleut.

Plusieurs maisons ont été détruites, des sites ont été rasés, des bâtiments entiers, mêmes des immeubles ont été démolis pour faire place à des espaces verts, à des terrains de jeux des espaces de loisirs, des gares de transports, des supers marchés, des espaces gastronomiques, des magasins, le renforcement des éclairages… tout ceci pour le bien être de sa population.

Cependant, selon les populations, certains sites déguerpis ont été transformés en dortoirs par des sans-abris. Et pire, la nature aillant horreur du vide, certains espaces non occupés après le passage des bulldozers du maire Bacongo, sont transformés en fumoirs et autres nids de bandits, à en croire toujours les mêmes populations.

Aussi, force est de constater que l’insalubrité commence à prendre de l’ampleur. Devant l’hôpital de Koumassi, par exemple, non loin de la Pharmacie du carrefour de l’Hôpital de Koumassi, les populations sont toujours indisposées par une eau usées qui sort régulièrement de son lit. Dans les caniveaux à ciel ouverts, l’on y trouve toutes sortes d’immondices. En cas de pluie, des voies sont régulièrement impraticables à cause des mares d’eau qui s’y créent surtout dans les quartiers dits précaires.

La devanture de l’hôpital général de Koumassi après la pluie.

Les populations continuent de toujours cohabiter dangereusement sous les hautes tensions, les ruissellements d’eaux nauséabondes dans certains quartiers. La politique d’assainissement du maire Bacongo a-t-elle échoué dans plusieurs quartiers ? Pour les populations, beaucoup restent à faire. Selon celles-ci, l’assainissement devrait être la priorité de l’actuel conseil municipal de Koumassi plutôt que de les faire dormir à la belle étoile, en les délogeant, en cassant leurs maisons…

Aujourd’hui, la plupart des rues sont impraticables dans la commune de Koumassi après la pluie. De gros nids de poule sont visibles sur le bitume (Vers le feu de GELTI, au feu de l’Eglise de Saint Etienne, vert le carrefour KAHIRA en venant du carrefour Placali etc.). Des rues reprofilées  se dégradent rapidement comme si c’était du bitume « biodégradable ».

Aujourd’hui, le maire Cissé Ibrahim Bakongo n’est plus aux commandes. Car il a été  nommé gouverneur du District autonome d’Abidjan par le président Alassane Ouattara. Il succède à Robert Beugré Mambé qui a assuré cette fonction de 2011 à 2023. A la Mairie de Koumassi, il a été remplacé par son premier adjoint, Ballet Narcisse en vue de continuer son œuvre. Ce dernier pourra-t-il satisfaire les populations qui crient régulièrement au secours à cause parfois des actions surprenantes, qualifiées souvent de cruelles de leur maire Bacongo ?

Il faut rappeler que le ministre gouverneur Cissé Bakongo continue toujours à donner des frayeurs aux populations dans le District autonome d’Abidjan avec ses bulldozers et son équipe de casseurs. En témoigne ses actions à Yopougon Gesco etc.

Antoine Kouakou

- Advertisement -

- Advertisement -