topheader

Flintlock 2023: 30 pays participants annoncés

30 pays sont appelés à prendre part au Flintlock-2023. (Photo d'archives DR)
18
header-ban
S'inscrire à la newsletter

Les forces d’opérations spéciales africaines et le commandement des opérations spéciales des États-Unis pour l’Afrique annoncent Flintlock 2023

En effet, selon le Service de Communication de l’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, le Commandement des opérations spéciales des États-Unis pour l’Afrique (SOCAF) organisera Flintlock 2023 en partenariat avec les pays hôtes que sont le Ghana et la Côte d’Ivoire. Il a précisé que le Flintlock 2023 aura lieu du 1er au 15 mars 2023, avec environ 1 300 militaires venant de 30 pays participants.

Lire aussi: https://www.aip.ci/cote-divoire-aip-voeux-2023-le-ministre-amadou-coulibaly-annonce-des-projets-et-reformes-pour-2023/

header-ban

Selon ce Service de communication, le Flintlock est le premier et le plus grand exercice annuel d’opérations spéciales du Commandement des États-Unis pour l’Afrique combinant l’armée et l’application de la loi pour renforcer les capacités des forces d’opérations spéciales africaines et internationales. L’exercice, qui se tient depuis 2005, se déroule sur la base du respect mutuel et de la collaboration afin de faire avancer les intérêts communs de la stabilité régionale.

« Flintlock permettra à tous ces pays de démontrer leurs talents en travaillant collectivement pour résoudre les problèmes de sécurité qui menacent la région », a déclaré le Commandant adjoint de la SOCAF, Colonel Robert Zyla, lors d’une conférence de presse conjointe le 13 janvier 2023 à Accra. « L’extrémisme violent menace non seulement la stabilité de l’Afrique, mais aussi celle de nos partenaires dans le monde. Une Afrique plus sûre et plus sécurisée se traduira par une société mondiale et un environnement de sécurité plus prospère. »

- Advertisement -

Flintlock entend renforcer la capacité des principaux pays partenaires de la région à lutter contre les groupes extrémistes violents, à collaborer au-delà des frontières et à assurer la sécurité de leur population, tout en respectant les droits de l’homme et en renforçant la confiance avec les populations civiles.

La forte participation des partenaires africains et internationaux reflète un engagement mutuel à lutter contre les activités malveillantes et l’extrémisme violent dans toute la région du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest. Alors que la sécurité régionale est au centre de l’exercice, les leçons apprises au cours de Flintlock auront des effets durables au-delà de l’Afrique du Nord et de l’Ouest. Depuis longtemps, les forces américaines se sont associées au Ghana et à la Côte d’Ivoire par le biais de multiples échanges militaires et civils.

Lire aussi: https://justeinfos.net/nzima-kotoko-la-famille-allonhomba-communie-avec-le-roi-tanoe-amon/

L’année dernière, la Côte d’Ivoire a accueilli Flintlock 2022 avec plus de 400 participants issus de dix nations. L’itération de cette année vise à continuer de renforcer la capacité collective des pays alliés et partenaires à relever les principaux défis de sécurité.

Info : Sercom Ambassade des USA en Côte d’Ivoire

- Advertisement -

- Advertisement -

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili