topheader

Elections apaisées: «Nous voulons recommander ce pays à la grâce de Dieu»

Amon Estelle France est pasteur adjoint de l'Eglise Shama de Koumassi
11
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Amon Estelle-France est pasteur adjoint à l’église évangélique Shama situé non loin de l’ancien cinéma Ouezzin dans la commune de Koumassi. Dans cet entretien, elle présente les vœux de son église à la Nation ivoirienne. Elle fait des prières pour la Côte d’Ivoire en cette année électorale 2023. Aussi présente-t-elle son église et lance un message aux Ivoiriens.  

Quels sont vos vœux pour la nouvelle année 2023 ?

Pour la nouvelle année 2023, nous prions pour la santé, pour la paix et surtout pour que la crainte de Dieu habite les cœurs.

header-ban

L’année 2023 est une année électorale en Côte d’Ivoire. En tant que serviteur de Dieu, quelles sont les prières que vous pouvez faire pour qu’il ait des élections apaisées ?

Pour qu’il y ait des élections apaisées, nous voulons simplement recommander ce pays à la grâce de Dieu. C’est Dieu qui nous donne la paix de façon différente à celle du monde. Nous voulons que sa grâce soit au commande et qu’il prenne le contrôle, et qu’il donne à chaque candidat d’œuvrer dans le sens de la paix de l’unité. Pas de diversion. Que les candidats travaillent dans l’intérêt du pays et donc nous prions que Dieu soit au contrôle.

Pouvez-vous nous présenter votre église, l’église Shama ?

- Advertisement -

L’église Shama signifie l’éternel est ici. Nous sommes une église évangélique. Nous existons depuis 2008. Nous avons des branches à Marcory et à Abobo. Le président de l’Eglise évangélique Shama est le révérend Guiré Narcisse Omer. Il est le vice-président du SYNEPCI de la commune de Koumassi. L’Eglise Shama travaille dans le sens de gagner des vies à Christ pour que le cœur de l’homme soit attaché à Dieu, soit transformé et rempli d’amour parce que sans amour l’humanité ira à la dérive.

Quelle est la particularité de l’Eglise Shama ?

On ne parlera pas de particularité. Parce que nous ne sommes pas en concurrence. Parce que le Dieu que nous servons est le Dieu qui travaille dans la diversité et donc nous sommes tout un corps. Toutes les églises évangéliques forment un corps. Et donc la tête ne peut pas dire que moi je ne fais pas partie du corps. Simplement, nous travaillons dans l’intérêt commun du Royaume pour gagner des âmes à Christ. L’objectif est que ces hommes, ces femmes qui acceptent le Seigneur Jésus puissent demeurer jusqu’à la fin. C’est l’objectif de Shama, amener des âmes au ciel.

Quel message particulier avez-vous à lancer ?

Ce que je vais dire c’est plutôt une prière. Le monde court à la recherche du bien-être et cela nous fais oublier l’essentiel, c’est-à-dire, l’amour du prochain. Que Dieu nous aide à retrouver l’amour du prochain, cette valeur que nous sommes en train de perdre. L’amour sans lequel nous ne pouvons rien faire. Que les cœurs soient gagnés à Christ.

Réalisé par Benoît Kadjo et Antoine Kouakou

- Advertisement -

- Advertisement -

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili