topheader

JIF 2024 à Korhogo: les étudiants du REGN initient la première édition du ‘‘8 mars en milieu universitaire’’

Une vue des participants à la première édition du "8 mars en milieu universitaire" initié lors de la JIF 2024 à Korhogo par les étudiants du REGN.
37
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

Le Réseau des étudiant(e)s du grand nord (REGN) dont le président national est Dotèhè Roland Soro, étudiant en Master II de la Faculté des Sciences et techniques option Energétique et Electromécanique de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan Cocody a organisé le samedi 09 mars 2024, la première édition de la journée dénommée « 8 mars en milieu universitaire. »

Une conférencière lors de son intervention.

Cette célébration de la première édition du « 8 mars en milieu universitaire » par le REGN a eu lieu au sein de l’Université Peleforo Gon Coulibaly (UPGC) de Korhogo. Plusieurs activités étaient au programme de cette célébration de la Femme par les étudiants du grand nord accueillie par la section REGN UPGC de Korhogo dont le président est Kanigui Seriba TUO, étudiant à master I de géographie à l’UPGC de Korhogo.

Ce sont entre autres la tenue de panels de haut niveau dont les panelistes sont Mme Tielourougo Soro Epse Coulibaly, directrice générale de société et 6ème adjointe au maire de la commune de Korhogo, M. Mamadou Touré, homme de lettres, écrivain et fondateur d’écoles.

Le président national du REGN lors de son intervention.

Mme Tielourougo Soro Epse Coulibaly est intervenue sur le thème « le leadership féminin dans la transformation sociale. » Pour sa part, M. Mamadou Touré s’est prononcé sur « La contribution des bibliothèques pour l’émancipation des jeunes. »

Au dire du président national du REGN « cette initiative organisée à l’occasion de la journée internationale des droits de la Femme officialisée en 1977 par l’Organisation des Nations Unies et célébrée chaque 08 mars à travers le monde, vise à promouvoir la Femme dans le milieu universitaire et à mettre en lumière ses diverses contributions au plan social, économique, culturel et intellectuel ainsi que les défis à relever pour une société équitable. »

Dr Fara Soro, enseignante-chercheure à l’université de Bouaké, 3ème adjointe au maire de la commune de Korhogo, invitée d’honneur de cette cérémonie et représentante du maire de Korhogo, a encouragé les jeunes filles étudiantes à persévérer dans les études. Elle a également promis la construction d’une bibliothèque municipale par la Mairie de Korhogo afin de contribuer pertinemment à l’émancipation de la jeunesse.

Photo de famille, à la fin de la rencontre.

Aussi, cette première édition de « 8 mars en milieu universitaire » du REGN a été caractérisée par la remise de diplômes de reconnaissance à plusieurs personnalités. Il faut par ailleurs noter que cette première édition de la célébration du 8 mars en milieu universitaire a vu la participation active de la jeunesse du Poro, de plusieurs personnalités et d’institutions publiques dont la Direction du centre régional des œuvres universitaires de Korhogo (CROU-K), la Mairie de Korhogo, la Direction régionale de la femme, de la famille et de l’enfant du Poro, la Direction régionale de la jeunesse, de l’insertion professionnelle et du service civique du Poro, la Direction de la « Bibliothèque de Korhogo », la Direction de la bibliothèque « Le monde à notre porte », le fondateur du collège Galiléo et du groupe scolaire Lamazière de Korhogo et bien d’autres.

Benoît Kadjo

Info : Sercom

- Advertisement -

- Advertisement -