header-ban

Actions 2022 du gouvernement ivoirien: le Premier ministre Achi dévoile

Le Premier ministre Patrick Achi était face à la presse pour décliner les actions 2022 du gouvernement ivoirien en 2022.
15
header-ban
S'inscrire à la newsletter

Le Premier ministre de Côte d’Ivoire, Patrick Achi, a animé le lundi 21 novembre 2022, la deuxième conférence de presse sur les actions 2022 du gouvernement ivoirien. C’était à l’Auditorium de la Primature dans la commune du Plateau à Abidjan.

Il s’est agi pour le chef du gouvernement ivoirien pour cet grand oral sur les actions 2022 du gouvernement ivoirien de présenter les acquis et les perspectives pour 2023 des actions de son gouvernement, dans les domaines de l’éducation-formation, social, infrastructurel, sanitaire politique, sécuritaire.

Pac

header-ban
Actions 2022 du gouvernement ivoirien
Le Premier ministre Patrick Achi a effectué une photo de famille avec les journalistes après son grand oral sur les actions 2022 du gouvernement ivoirien.

trick Achi a, d’abord, rappelé ce qu’il avait dit lors sa première conférence de presse en février 2022 qui allait guider les actions 2022 du gouvernement ivoirien. Ce sont a-t-il dit les 5 axes directeurs. Il s’agit « premièrement accélérer les chantiers d’infrastructures stratégiques pour renforcer la dynamique de notre croissance, deuxièmement, amplifier les chantiers de transformation de notre économie pour rendre un secteur privé plus dynamique et plus fort ; troisièmement agir pour le progrès social et la croissance partagée ; quatrièmement, continuer les actions structurelles qui modernisent notre nation et enfin, cinquièmement, poursuivre l’action de redressement moral du pays menée par le président de la République et l’action résolue pour la stabilité et la crédibilité de notre nation. »

Lire aussi: https://fr.news.yahoo.com/homme-jou%C3%A9-nelson-mandela-morgan-203000571.html

Avant de parler des véritables actions 2022 du gouvernement 2022, le chef du gouvernement ivoirien est revenu sur le contexte dans lequel ont eu lieu ces actions. Pour M. Achi, son pays comme le reste du monde a dû affronter « deux chocs mondiaux. D’une part, les conséquences de la Covid-19 qui continuent de peser sur l’économie et d’autre part, la guerre en Ukraine et son impact sur l’inflation, l’énergie, les engrais et de façon générale sur l’alimentation. »

A en croire le chef du gouvernement ivoirien, les défis auxquels ils font face renforcés par ceux du réchauffement climatique sont de plus en plus complexes. « Cette complicité va durer », a relevé le Premier ministre ivoirien. Il a, d’ailleurs, déclaré que « face à une inflation mondiale jamais observée récemment » qui met à mal les chiffres de croissance, le gouvernement ivoirien n’est pas resté passif. « Nous avons su réagir, réagir vite et avancer », a-t-il rassuré.

« Avec cette action vigoureuse, cohérente et réactive, nous avons atteint deux objectifs clés. D’une part, préservé le pouvoir d’achat de nos populations et contenir l’inflation à un peu plus de 6% (…) Et d’autre part, nous avons pu maintenir une croissance forte en 2022, pour la Côte d’Ivoire qui était attendue à 6,8% », a précisé Patrick Achi.

Le conférencier a, donc, cité les actions 2022 du gouvernement ivoirien pour atténuer les conséquences de ces inflations issues de des crises mondiales sur les populations ivoiriennes. Il s’agit entre autres de l’accessibilité du carburant, la continuation de la politique de soutien au pouvoir d’achat en s’attaquant à la hausse des prix, en améliorant les prix des matières premières (cacao, café, cajou…) et l’annonce d’une deuxième trêve social de 5 ans par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, avec comme pour retombée, « l’amélioration sans précédents des traitements des salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat. »

Pour les actions relatives aux grands chantiers d’infrastructures, le chef du gouvernement ivoirien a déclaré face aux journalistes que son gouvernement a procédé au lancement, à l’inauguration et à la poursuite de nombreux projets. « Ce sont notamment l’achèvement de la première phase du terminal industriel polyvalent de San-Pedro, l’achèvement de la deuxième phase du terminal à conteneur du Port d’Abidjan qui sera inauguré dans quelques jours, les infrastructures de soutien à la productivité vivrière locale avec le projet du marché de Bouaké, les grandes infrastructures pour la fluidité du transport dans le grand Abidjan, les infrastructures de mobilité régionale avec la finalisation de l’Autoroute Yamoussoukro-Tiébissou et l’accélération des travaux de la côtière », a-t-il énuméré. Sans oublier la construction des infrastructures pour la CAN de janvier 2024.

Le Premier ministre Achi a, également, cité les nombreux projets, selon lui, lancés pour la modernisation de l’Agriculture et l’industrie ivoiriennes. Il s’agit du lancement de l’agropole nord pour la structuration de la filière anacarde, mangue, oignon, puis la relance de la filière riz, après la relance de l’agropole centre déjà lancé. « Nous avons également lancé, en ce qui concerne, les ressources halieutiques, le projet extrêmement important, piscicole autour du programme EUSTACHE avec l’ambition d’être autosuffisant en protéine dans un horizon de 5 ans », a rassuré le chef du gouvernement ivoirien.

- Advertisement -

Patrick Achi a également dit aux journalistes les actions 2022 du gouvernement ivoirien au profit du secteur privé ivoirien. Ces actions concernent la mise sur pied du guichet unique de développement des PME qu’il a qualifié de « future porte d’entrée unique des entreprises » devant faciliter leur accès à des financements, prévu pour être lancé avant la fin de l’année 2022. Selon le conférencier, le gouvernement a également réduit les délais de paiement des factures des fournisseurs.

Les journalistes étaient présents en grand nombre à cette conférence de presse du Premier ministre Achi.

Pour les actions 2022 du gouvernement ivoirien, a niveau socioéducatif et sanitaire, le chef du gouvernement ivoirien a fait savoir que près de 700 milliards FCFA ont été débloqués pour subventionner le carburant, plafonner les prix de 21 produits de grandes consommations etc. Le Premier ministre Achi a fièrement relevé le fait que l’on enregistre désormais, 450 000 nouvelles localités ont été électrifiées et 165 000 branchements effectués par le Programme Electricité Pour Tous (PEPT). Ce qui permet à la Côte d’Ivoire de disposer en 2022 de 3,5 millions d’abonnés contre 1,1 millions en 2011.

Il n’a pas passé sous silence la question sanitaire. Ce sont, entre autres, selon lui,  72% de taux d’accès des populations aux centres de santé en 2022, l’opérationnalisation de la Couverture Maladie Universelle (CMU), avec plus de 1 000 milliards de FCFA injectés pour permettre aux plus démunis de se soigner à moindre coût, la construction de 312 établissements sanitaires de premier contact, la réhabilitation et l’équipement de 360 centres de santé sur l’ensemble du territoire et 30 000 poches de sang distribuées à des femmes en couche. Toute chose, qui a-t-il soutenu, a permis de ralentir considérablement de taux de mortalité des femmes en couche.

Aussi, à en croire le conférencier, ce sont près de 144 000 foyers ivoiriens qui bénéficient, en 2022, du programme Filets sociaux en 2022, à raison de 36 000 FCFA par trimestre et par ménage. Et le gouvernement a permis, au dire du M. Achi, la réhabilitation de près de 3 800 Pompes à motricité humaine (PMH) en zone rurale. 1800 souscripteurs sur 2 500 à l’opération de logements sociaux lancée, il y a quelques années par l’État, a-t-il révélé, ont déjà été remboursés, suite aux problèmes survenus.

Toujours au sujet des logements sociaux, le Premier ministre Achi a laissé entendre que bientôt, il aura la construction de 7 500 logements à Abidjan pour atteindre 25 000 logements dans quelques mois sur l’ensemble du pays. Il faut ajouter à cela la promesse de financement de la SFI (Société financière internationale) de 5 000 logements sociaux additionnels.

Aussi, le conférencier a indiqué qu’au niveau du secteur Education-formation, emploi des jeunes, les actions 2022 du gouvernement ivoirien ont porté sur la construction de 43 collèges, l’acquisition de 567 salles de classes et la distribution de près de 5 millions de kits scolaires. Toujours dans le cadre du secteur éducation-formation, selon Patrick Achi, le Psgouv 2 a permis en 2022, l’intégration à la Fonction publique de près de 10 300 enseignants contractuels recrutés au cours du PSGouv 1 en 2019 sous feu le premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Le chef du gouvernement ivoirien a évoqué le cas de l’insertion des jeunes dont près de 14 000 jeunes apprenants qui ont été insérés dans la vie active en 2022. Cela par exemple, dans les zones frontalières du Nord. Selon lui le PSGouv 2 a offert aux jeunes, dont ceux des zones frontalières du Nord, 32 000 opportunités d’emplois pour des phases d’apprentissage, d’emploi, etc.

Lire aussi: https://justeinfos.net/violence-en-milieu-scolaire-33-eleves-formes-contre-la-proliferation-alpc/

Pour les perspectives et les actions à entreprendre pour 2023, Patrick Achi a rassuré les journalistes sur le fait que les infrastructures de la CAN 2024 vont s’achever largement dans le temps. Et que la Côte d’Ivoire organisera une CAN 2024 inédite, jamais organisée jusqu’à présent, obéissant aux normes de la FIFA.

En sommes pour le chef du gouvernement ivoirien, les actions 2022 du gouvernement ivoirien s’inscrivent dans les grands axes de la « Vision 2030 » du président Alassane Ouattara, à travers le programme « Une Côte d’Ivoire Solidaire. »

Pour lui, le gouvernement ivoirien est au travail auréolé d’un climat de paix donnant envie au monde entier de venir en Côte d’Ivoire, d’y organiser de grands événements. « Le Gouvernement est au travail pour faire grandir cette Côte d’Ivoire solidaire attendue de tous les Ivoiriens », a rassuré le conférencier.

Benoît Kadjo

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili