header-ban

Paroisse de Yobouakro: la grotte Notre dame de la réconciliation bénie

Mgr Ziri en compagnie des populations et des fidèles de la Paroisse de Yobaoukro
33
header-ban
S'inscrire à la newsletter

La Paroisse de Yobouakro dénommée « Notre dame de la réincarnation », dans la sous-préfecture d’Agnibilékrou sur l’axe Assuamé-Bangoua était en fête. Car c’est désormais chose faite. Sa grotte dénommée « Notre dame de la réconciliation », a été bénie le samedi 13 août 2022  par Monseigneur  Gbaya Boniface Ziri, évêque du Diocèse d’Abengourou consacré depuis le 1er juillet 2009.

La cérémonie festive et religieuse de la bénédiction de cette grotte « Notre dame de la réconciliation » de cette Paroisse de Yobouakro s’est déroulée en présence  de Kanga Aka Célestin, conseiller du ministre gouverneur du District de la Comoé représentant le ministre Abinan Kouakou, du sous-préfet représentant le préfet du département d’Agnibilékrou, de M. Amalaman Akou Charles, représentant le président du conseil régional, du député Boignini Kouassi représentant le maire d’Agnibilékrou, Roger M’Bia, ainsi que des cadres de Yobouakro, des autorités coutumières et des autres communautés religieuses sœurs, sans oublier  les associations de jeunesse et des femmes.

Bénédiction de la grotte mariale de la Paroisse de Yobouakro
Les paroissiens de la Paroisse de Yobouakro lors de messe de bénédiction la grotte de ladite paroisse.
header-ban

Dans son homélie, Monseigneur Boniface Ziri  a dénoncé le manque de cohésion et d’unité entre les cadres de Yobouakro qui regorge pourtant  beaucoup de potentialités. Il a même fait des révélations sur l’importance de ce village où ont séjourné le président Félix Houphouët-Boigny, de hauts cadres et de grands évêques. L’évêque du diocèse d’Abengourou a insisté sur l’union et  la cohésion entre les fils et filles dudit village.  «  Frères et sœurs, il faut éviter de manger seul car cela ne marche pas dans un village.  Nous avons tout dans ce village. Houphouët Boigny a visité ce village, Kirman est venu ici, de grands évêques y sont passés. Il faut que vous vous entendiez, car il y a beaucoup de richesses, de potentialités dans votre village. Que les cadres se mettent ensemble. Entendez-vous. Il faut ouvrir votre cœur à Dieu. Le plus important  dans la vie de l’homme sur terre c’est de semer les graines de la concorde. Pourquoi celui qui a de l’argent ne met pas cela à la disposition des autres ? Unité et humilité doivent vous guider. Faites de ce village un carrefour de relations,  de solidarité. C’est le bon Dieu qui m’a envoyé  pour parler à mes filles et mes fils afin qu’ils cultivent la  solidarité, l’unité, la communion et le partage et nous irons plus loin », a-t-il conseillé.

Lire aussi: https://justeinfos.net/3eme-edition-des-journees-de-lentrepreneuriat-5-mentors-distingues/

Un message accompagné de paraboles pour interpeller les uns et les autres afin que désormais ils changent de comportement pour l’avancée du village. A son tour,  Yao Ehouman, président du comité d’organisation s’est appesanti  sur trois points : à savoir les remerciements, les doléances et les lieux de réceptions. « Monseigneur, la communauté chrétienne vous témoigne sa gratitude pour votre présence à cette cérémonie. Merci infiniment. Merci à tous les prêtres qui ont effectué le déplacement à Yobouakro, surtout au père  Lazare Ekou, responsable de la Paroisse de Yobouakro ».  Comme doléance, le président du comité d’organisation a lancé un appel à toutes les personnes de bonnes volontés,  aux âmes généreuses pour accomplir le projet de construction du presbytère de la Paroisse de Yobouakro avant d’inviter tous les convives à un festin.

Info: Etienne Atta

Propos recueillis suite à la cérémonie de bénédiction la grotte de la Paroisse de Yobaoukro

 

Développement de Yébouakro
Ban Kouao Félix président de la MUDESCY pour le développement de Yébouakro.

Ban Kouao Félix (Président de la mutuelle  de Yobouakro) :

- Advertisement -

« L’évêque a touché un problème profond »

C’est un grand jour pour le village de Yobouakro. Avec la cérémonie de bénédiction de la grotte de notre paroisse, l’évêque a touché un problème profond. Celui de la mésentente entre les cadres, les fils et les filles du village. A la suite de cela, il a donné des conseils pour le bien-être et l’avancement de Yobouakro. Dans son homélie, l’évêque a insisté sur  la cohésion de tous les enfants de ce village. Car ensemble,  nous pourrons réaliser de grandes choses pour le bonheur de nos parents. Alors, nous avons intérêt à nous mettre ensemble,  à nous serrer les coudes pour que le village puisse avancer dans la réalisation de tous nos projets de développement.

 

Charles Akou (Cadre) :

« Nous allons suivre les conseils sages de l’évêque … »

C’est un grand jour pour notre village Yobouakro. Nous sommes tous rassemblés pour la bénédiction de notre grotte. Nous sommes très heureux. C’est une œuvre de Dieu, donc une bénédiction pour tout le village. Nous allons suivre les conseils sages empreints de beaucoup de sens de l’évêque. Car, il n’y a pas plus heureux pour un fils de voir son village développé.  C’est donc ensemble que nous y arriverons.

 

Honorable Boignini Kouassi  (Député d’Agnibilékrou commune):

« Nous ne pouvons rien demander que la cohésion »

 C’est un moment solennel. Parce que là où Dieu réunit ses enfants, il n’y a pas autre chose que de cultiver, comme l’évêque l’a dit, la cohésion, l’amour et la  fraternité vraie. Nous avons saisi ce mot clé  de l’homélie pour dire qu’il est important de se mettre ensemble. Pour un village comme Yobouakro, nous ne pouvons rien demander que la cohésion. Car ensemble, nous serons forts. Et c’est par ce message de l’évêque que nous demandons à tous nos  frères et sœurs ainsi qu’aux  différentes confessions religieuses de s’entendre car il n’y a que l’intérêt du village qui doit primer. Nous demandons donc à Dieu de toucher le cœur de chacun d’entre nous pour que nous puissions aller de l’avant.

Recueillis par Etienne Atta

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili