topheader

Promotion du riz local: la FIRAA s’ouvre ce lundi 3 avril 2023

La FIRAA réunira pendant 7 jours les riziculteurs pour la promotion du riz local.
105
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

C’est ce lundi 3 avril 2023 que s’ouvre la première édition de la FIRAA (Foire ivoirienne du riz et de l’agroalimentaire) pour la promotion du riz local. Cette première édition de la FIRAA se tiendra du 3 au 9 avril 2023 à l’espace Canal aux Bois dans la commune de Treichville à Abidjan.

A l’annonce, dans un communiqué, de cette première édition de la FIRAA en mars dernier,  les organisateurs, ont précisé que ce sera 7 jours d’exposition-vente pour la promotion du riz local et partant l’agriculture ivoirienne. Cette foire ont-ils indiqué a pour objectif d’accroître la consommation du riz local en Côte d’Ivoire.

Lire aussi: https://news.abidjan.net/articles/719306/cote-divoire-culture-un-festival-pour-le-renforcement-de-la-cohesion-sociale-annoncee-a-abobo

« Nous attendons, 300 exposants notamment des riziculteurs, des institutions financières, des experts agronomes nationaux et internationaux, des entreprises spécialisées dans la vente d’engins motorisés, des cabinets d’accompagnements et de formation au métier du riz, etc. Le public pourra découvrir le bon riz local sous toutes ses facettes (…) par ricochet la diversité de l’agroalimentaire dans notre pays. Cependant, la vulgarisation et l’autosuffisance alimentaire reste un véritable casse-tête. La FIRAA vient donc pour solutionner cette problématique », a expliqué la commissaire de la FIRAA, Mlle Edith N’Goran, dans son communiqué.

Les industriels, distributeurs et surtout les consommateurs du riz local et produits dérivés sont attendus à cette première édition de la FIRAA pour l’effectivité de la promotion du riz local. Il est prévu un volet festif avec des animations assurées par plusieurs artistes en vogue, des panels… Par cette foire, CiRiz Groupe, promoteur de l’évènement, entend donner un coup d’accélérateur au développement de ce secteur au grand potentiel. Selon les organisateurs, « le riz local ivoirien se distingue par sa saveur, son parfum et ses qualités nutritives exceptionnelles.

Lire aussi: https://justeinfos.net/coups-et-blessures-volontaires-contre-sa-femme-loukou-koffi-condamne/

Pourtant cette denrée peine à se positionner dans les habitudes alimentaires des populations ivoiriennes. En cause, les difficultés de distribution. Une équation que tenteront de résoudre les professionnels du monde agricole au sujet de cette filière qui brasse des milliers d’acteurs à travers le territoire national ».

Benoît Kadjo

Info : ndc-info.com

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -