header-ban

Liste électorale du Haut-Sassandra-Marahoué: le mode de révision expliqué

La table des officiels pour cette sensibilisation pour la révision de la liste électorale Haut-Sassandra-Marahoué.
9
header-ban
S'inscrire à la newsletter

Une séance de travail relative au mode opératoire concernant la collecte de données et la cartographie des lieux de vote du Haut-Sassandra-Marahoué, pour la liste électorale du Haut-Sassad-Sassandra-Marahoué, s’est tenue le vendredi 18 novembre 2022, dans la salle de conférence de la Préfecture de Daloa.

Traoré Mefa, commissaire central superviseur du Haut-Sassandra-Marahoué, a expliqué de long en large les mécanismes de la révision de la liste électorale en situant les raisons de sa présence à Daloa.

Lire aussi: https://www.fratmat.info/article/225397/economie/union-economique-et-monetaire-ouest-africaine/cap-2025-luemoa-decline-ses-chantiers-pour-le-developpement-sous-regional

header-ban

« Nous sommes là, dans le cadre de la révision de la liste électorale, cette opération qui démarrera le samedi 19 novembre 2022 et s’achèvera le samedi 10 décembre prochain. Et cette opération se fait à la fois en Côte d’Ivoire et à l’étranger. Pour les régions dont j’ai la supervision, c’est principalement où nous avons rencontré les populations et nous leur avons expliqué dans les détails le mode opératoire de la révision de la liste électorale. Nous en avons fait le jeudi 17 novembre à Bouaflé où nous avons rencontré non seulement le corps préfectoral mais aussi les populations. Nous leur avons également expliqué le mode opératoire », a situé  Traoré Mefa.

Il a, par ailleurs, indiqué que « pour s’inscrire sur la liste électorale, il est demandé à tous ceux qui ont 18 ans et plus de venir avec  soit la CNI verte, soit le récépissé, soit une attestation d’identité délivrée par l’Oneci, soit le certificat de nationalité. Mais il faut ajouter que ceux qui détiennent la CNI orange en cours de validité peuvent aussi se présenter à nos guichets pour faire leurs inscriptions sur la liste électorale. »

Pour ceux qui doivent changer de lieu de vote le commissaire central superviseur du Haut-Sassandra-Marahoué leur a demandé d’avoir la carte d’électeur qu’ils ont plus un certificat de résidence qui est délivré par le Commissariat de police ou la Sous-préfecture selon le lieu de résidence de l’intéressé. Il a fait savoir que cette pièce est délivrée gracieusement par les autorités. Parce que c’est la Commission Électorale Indépendante (CEI) qui leur a mis ces documents, les imprimés à disposition pour raison de révision de la liste électorale

- Advertisement -

Pour ceux qui ont changé de nom, ceux qui ont des mentions qu’ils doivent corriger et ces mentions apparaissent maintenant sur leurs documents administratifs surtout la CNI sont appelés aussi à venir changer ces mentions là sur la liste électorale en ce moment-là.

Selon le commissaire central superviseur du Haut-Sassandra-Marahoué, il est, ailleurs, demandé de présenter la nouvelle pièce qui présente les nouvelles mentions pour être enregistrer au niveau de la tablette. Pour ceux qui ont 18 ans, on leur demande la pièce d’identité ou le récépissé de la pièce d’identité ou le certificat de nationalité ou une attestation d’identité qui est délivrée par l’Oneci.

Lire aussi: https://justeinfos.net/revision-de-la-liste-electorale-les-personnes-handicapees-du-haut-sassandra-interpellent/

Il faut noter que cette rencontre a été présidée par le Secrétaire général de préfecture  Gbei Keipo Emmanuel.

Par Charly Dekonty à Daloa

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili