topheader

Le Plan stratégique ivoirien de l’Intégration 2021-2025 au centre d’un atelier pour validation

La photo de famille des participants (Photo: Hipson Kanon).
25
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Le Ministère Délégué auprès du Ministère d’État, Ministère des Affaires Étrangères, de l’Intégration Africaine et de la Dispora Chargé de l’Intégration Africaine organise un atelier national de validation du plan stratégique de l’Intégration 2021-2025, les 15 et 16 juillet 2021 à Grand-Bassam. Cet atelier permet à la trentaine de participants d’échanger sur la forme, le fond et la pertinence des différents axes stratégiques du Plan Stratégique de l’Intégration (PSI) 2021-2025, et de le valider.

Ce Plan Stratégique de l’Intégration se décline en trois (03) principaux axes qui sont l’Optimisation de la gouvernance nationale en matière d’intégration africaine, le Renforcement du rôle de la Côte d’Ivoire en matière de politique d’intégration africaine et de coopération régionale, la Contribution de l’intégration africaine au développement économique, social et durable de la Côte d’Ivoire.

Félicitant le directeur général de l’Intégration Africaine pour l’initiative d’organiser cet atelier, la conseillère technique, S.E Yolande Tanoh, au nom du ministre délégué Alcide Djédjé, a avancé que le PSI est un outil de gouvernance qui ambitionne de consolider la position de la Côte d’Ivoire, en tant que levier stratégique de l’intégration politique, économique et socio-culturelle dans la sous-région. D’où la nécessité, selon elle, de la prise en compte des nouvelles réalités.

header-ban

« Avec l’achèvement du processus de rédaction du PND 2021-2025 qui réaffirme le renforcement de l’intégration comme axe prioritaire, il apparait plus que jamais nécessaire d’arrimer le PSI sur l’espace temporel du PND et d’opérer les ajustements stratégiques nécessaires, avec la prise en compte des défis nouveaux que sont le maintien de la paix, la médiation et le règlement des conflits latents et/ou ouverts ainsi que les questions de sécurité transfrontalière, le rôle du genre, la formation et l’emploi des jeunes », a-t-elle déclaré.

- Advertisement -

Aussi, la Représentante du ministre délégué a souligné qu’au-delà de son objectif général, cet atelier vise à recueillir l’adhésion des parties prenantes pour les engager à la bonne mise en œuvre de ce plan durant les cinq années à venir.

Ainsi invite-t-elle à une réflexion bien approfondie et à la précision dans les propositions afin de doter le gouvernement d’un outil stratégique capable de résoudre les nouveaux enjeux et de répondre aux nouvelles opportunités économiques.

Hipson KANON

- Advertisement -

- Advertisement -

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili