topheader

La 4ème édition du Festival Agnintiè célébrée sous le sceau de la maturité

Le président Eugène Aka Aouelé faisant son tour d'honneur.
18
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

La 4è édition de festival régional Sud-Comoé Agnintiè s’est déroulée du 04 au 19 décembre 2021, à la place Elleingand Etché à Aboisso. Plusieurs activités dont un colloque sur le thème « le Sud-Comoé à l’assaut de la COVID 19 : Impacts géoéconomiques et stratégiques locales de résilience » ont marqué cette édition.

La cérémonie officielle qui a tenu toutes ses promesses a eu lieu le samedi 18 décembre 2021 en présence d’un parterre de hautes autorités de l’État et de la région.

Les festivaliers du royaume Sanwi, le royaume à l’honneur pour cette édition.

Le président du Conseil régional du Sud-Comoé,  Eugène Aka Aouelé, par ailleurs président du Conseil Économique Social Environnemental et Culturel (CESEC) a exprimé sa reconnaissance et sa gratitude aux premières autorités pour leur soutien, et aux festivaliers pour l’intérêt accordé à ce festival.

Tous les intervenants, du ministre-gouverneur Pascal Abinan  Kouakou à l’Inspecteur général d’État, Ahoua N’doli, en passant par la ministre Harlette Badou N’guessan Kouamé de la Culture, tous ont relevé les valeurs qu’apporte le festival Sud-Comoé Agnintiè. « Au-delà de son aspect festif, Sud-Comoé Agnintiè facilite le vivre ensemble. Et cette 4è édition se présente comme celle de la maturité en terme d’innovation », a souligné la ministre de la Culture et de l’Industrie des Arts et du Spectacle, Harlette Badou N’guessan Kouamé.

Pour sa part, le patron de la cérémonie, Jeannot Ahoussou Kouadio, président du Senat ivoirien a salué la forte mobilisation. « Votre présence montre la volonté des peuples à vivre ensemble », a-t-il indiqué avant de faire savoir que cette région a beaucoup donné à la Côte d’Ivoire, tout en citant quelques potentialités. « Votre cohésion doit servir. Et vous devez maintenir cette valeur », a exhorté le président du Sénat ivoirien qui, tout en félicitant les organisateurs, a conclu que le festival Sud-Comoé Agnintiè, c’est la beauté.

Hipson KANON

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -