topheader

Autonomisation des femmes : près de 10 000 femmes impactées après le Forum Régional des femmes et filles du Cavally

Anne Oulouto, aux femmes du Cavally : « Nous ne devons pas craindre de briser les barrières, de défier les normes, de nous affirmer dans un monde qui parfois nous sous-estime »

13
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

L’ambiance était bien festive le samedi 11 mai 2024, à la place Felix Houphouët-Boigny de Guiglo.  Des milliers de femmes venues des quatre départements de la région du Cavally (Taï, Touleupleu, Bloléquin et Guiglo) ont rallié très tôt le matin cette place pour prendre part à la cérémonie officielle de clôture du forum régional des femmes et des filles qui a ouvert ses portes trois jours auparavant dans le chef-lieu de la région. Et, on peut dire qu’elles ont eu raison.

En effet, le forum qui s’est déroulé sous forme d’activités scientifiques (panels), communautaires, socioculturelles et de consultations foraines gratuites a fait plusieurs recommandations pour une véritable autonomisation des femmes et filles du Cavally et leur pleine participation au développement de la région. A l’issu des 26 sessions qui ont vu la participation de 3000 femmes selon le comité scientifique, seize (16) recommandations ont été faites au total. Ces exhortations, a précisé Mme Ouloboté Bobi Grâce, membre du comité scientifique, ont été faites en tenant compte de la cartographie des besoins des femmes et filles de la région du Cavally, élaboré par des experts du Fonds des nations Unies pour la Populations (UNFPA).

Ainsi, les femmes ont été invitées à s’inscrire au Fonds d’appui des femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), mis en place par la première dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara ; à s’inscrire aux différents programmes d’alphabétisation aussi bien pour les femmes et jeunes filles qui n’ont jamais mis les pieds à l’école que pour celles qui ont arrêté les en de chemin. Elles ont aussi été invitées à s’approprier les Associations villageoises d’épargne et de crédits (Avec) et à formaliser leurs activités génératrices de revenus et surtout à fréquenter les centres de santé, nomment les structures de planification familiales.

Initiatrice de ce forum, le ministre d’Etat, ministre de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration, Anne Désirée Ouloto, présidente du Conseil Régional de Cavally a salué la qualité des travaux et la pertinence des recommandations et résolutions. Elle a exhorté ses « sœurs et filles du CAVALLY », à saisir les opportunités qui s’offrent à elles pour affirmer leur leadership et prendre toute leur place dans le développement de la région. « Vos voix, vois idées, vos actions sont essentielles pour construire un avenir meilleur pour notre région », a déclaré la président du Conseil régional. Qui n’a pas manqué de rendre hommage aux gardiens de la tradition et aux guides religieux pour leur soutien à l’autonomisation de la femme et en confiant surtout la gouvernance de la région à une femme.

« Aujourd’hui, le Cavally rayonne par la femme. La paix est dans le Cavally grâce à la femme. Le développement inonde le Cavally grâce à la femme. Ces femmes a-t-elle poursuit ont en elles, une force, détermination une résilience. « Nous ne devons pas craindre de briser les barrières, de défier les normes, de nous affirmer dans un monde qui parfois nous sous-estime », a-t-elle déclaré à l’endroit des femmes de la région. Les exhortant à être fière de ce qu’elles sont et de ce qu’elles ont accompli.

Les premières retombées du forum

« Leadership des femmes et des filles pour le développement du Cavally », était le thème de ces assises qui aura impacté en tout près de 10 000 femmes.  Pour l’affirmation de leur leadership, les femmes, a déclaré fermement Anne Ouloto, doivent se former et aller à l’école. « Une fille qui apprend est une femme qui gagne », a-t-elle affirmé.

Cette cérémonie de clôture a été marquée également par les annonces faites allant dans le sens des recommandations. La Ministre d’Etat, Anne Ouloto a ainsi annoncé pour l’année prochaine, la tenue de la première édition de l’école de la femme rurale dans le Cavally.

Elle a aussi instruit sur la création de la commission consultative de la femme de la région. Au nom de son collègue, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture, du développement Rural et du Vivrier, Kobenan Kouassi Adjoumani, elle a annoncé la mise à disposition de 100 hectares de semences de maraichères et de l’équivalent pour 50 tonnes environs d’intrants (des engrais).

Les agences du système des Nations Unies (UNFPA et ONU-FEMME) ont pris une part active à l’organisation de ce forum. Mme Cécile Zoungrana Compaoré, représentante résidente de l’UNFPA, a félicité la ministre d’Eta Anne Ouloto pour son leadership. Ce forum selon elle donnera une dynamise au processus d’autonomisation de la femme dans le Cavally. L’UNFPA a-t-elle indiqué prendra sa part dans la mise en œuvres des recommandations faites conformément à la cartographie des besoins des femmes de la région faite par les experts.

Info : Sercom

- Advertisement -

- Advertisement -