header-ban

Journée de la Pisciculture : le Haut-Sassandra valorise la filière

Les autorités présentes à cette 1ère journée sur la pisciculture.
73
header-ban
S'inscrire à la newsletter

L’union régionale des Acquaculteurs du Haut -Sassandra (Urahs Coop-Ca) en partenariat avec l’Apdra, Pisciculture Paysanne et la Direction régionale des ressources animales et halieutiques, ont organisé, le samedi 18 Juin 2022, sous le parrainage du ministre Sidi Tiemoko Touré, ministre des ressources animales et Halieutiques et la présidence du préfet de Région, préfet du département de Daloa, la première édition de la journée de la Pisciculture dans le Haut Sassandra.

Le chef de projet Niamien Timothée, a fait savoir que cette cérémonie permet de porter à la connaissance de toute la population les intérêts de la pisciculture qui se présente comme un outil de développement du tiroir à partir entière. Selon lui, elle participe au développement économique et sociale des régions de du pays. Le représentant du ministre Sidi Tiémoko Touré, parrain de la cérémonie, Tan Doueu, chef de service administratif et financier de la Direction régionale des ressources animales et Halieutiques, dira que « le ministre Sidi Tiemoko Touré a bien voulu parrainer cette manifestation afin d’encourager les initiateurs et les Pisciculteurs de notre région, car la pêche et la pisciculture occupent une place de choix dans sa politique. »

Lire: https://justeinfos.net/cour-de-cassation-et-conseil-detat-les-nouveaux-locataires-connus/

header-ban

Puis Tan Doueu a également indiqué que « la pisciculture dans la région du Haut Sassandra a commencé à gagner en importance avec plus d’un millier d’acteurs direct et indirect deux stations de production d’alevins de qualité, six coopératives et une Union régionale d’aquaculteurs. Tous ces acteurs bénéficient de l’accompagnement de la Direction régionale ainsi que celui de plusieurs partenaires. Cette synergie d’actions permet de produire localement 750 tonnes de poissons. »

Selon le représentant du ministre Sidi Tiémoko Touré, tous les problèmes qui minent ce secteur d’activité et les doléances seront transmis fidèlement au parrain afin qu’une certaine oxygène soit apportée aux pisciculteurs pour doubler voire tripler la production locale de leurs pisciculteurs. Pour sa part, Soumahoro Soumaïla, secrétaire général de ladite Union, représentant leur président, a fait savoir qu’ils comptent à ce jour mille pisciculteurs, avec une production annuelle de 750 tonnes.

- Advertisement -

Selon les organisateurs cette Union vise à améliorer l’efficacité et la productivité de la production régionale du Tilapia, afin d’augmenter la disponibilité de protéines animales locales et bon marché tout en générant des opportunités en matière d’emploi et de revenus pour les populations, en particulier les jeunes.

Lire aussi: https://justeinfos.net/cour-de-cassation-et-conseil-detat-les-nouveaux-locataires-connus/

Cette Union régionale des Aquaculteurs vise également à aider les coopératives de base à faire la promotion de la pisciculture afin de collaborer avec des partenaires extérieurs (autorités, Ministères, communautés, etc..) et à accéder aux ressources de financements et d’investissement, encore manquant dans le développement de la chaîne de valeur de la pisciculture en côte d’ivoire. Il faut  noter que le préfet de Région, était représenté par son secrétaire général.

Charly Dekonty

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili