topheader

Conseil régional du Haut-Sassandra : 6.098.079.000 FCFA adoptés pour 2023-2025

La photo des participants à la 2ème session 2022 du conseil régional Haut-Sassandra.
99
S'inscrire à la newsletter

La deuxième session ordinaire du conseil régional du Haut-Sassandra, dirigé par Prof Alphonse Djédjé Mady, s’est tenue le vendredi 24 Juin 2022, dans la salle de réunions dudit conseil. C’est à l’unanimité que les conseillers régionaux présents ont adopté tous les points inscrits à l’ordre du jour. Il faut noter que le programme triennal 2022-2025 de la région du Haut Sassandra comprend vingt –cinq ( 25) actions d’un coût d’un milliard quarante-huit millions trois cent mille ( 1.048.300.000) FCFA et cent trente-quatre (134) opérations d’un coût total de six milliards quatre-vingt-dix-huit millions soixante-dix- neuf mille ( 6.098.079.000) FCFA.

Les actions et les opérations 2023-2025 ont été inscrites selon les organisateurs « en tenant compte des besoins exprimés par les populations dans chacun des quatre départements de la région. » Les vingt-cinq actions ont-ils poursuivi « sont financées sur fonds propres de la Région. Quant aux cent trente-quatre opérations, elles sont financées, d’une part, par la subvention de l’État à hauteur de quatre milliards quinze millions cinq cent- vingt-un mille (4.015.521.000) FCFA soit 65,85% et d’autre part, sur fonds propre de la Région pour un montant de deux milliards quatre-vingt-deux millions cinq cent cinquante-huit mille (2.082.558.000) FCFA, soit 34,15% du coût total. »

Conseil régional Haut-Sassandra.
Le président Djédjé Mady tenant le micro en pleine intervention.

Lire aussi: https://justeinfos.net/nouvelles-treve-sociale-patrick-achi-lance-les-negociations-entre-gouvernement-et-partenaires-sociaux/

- Advertisement -

A la fin de cette rencontre, le président Djédjé Mady, s’est réjoui de la détermination de tous les conseillers régionaux qui sont venus nombreux, qui se sont résolument impliqués dans les travaux et qui ont décidé à poursuivre ce programme triennal qui va les amener jusqu’à 2025. Le président du Conseil régional du Haut-Sassandra a indiqué que « il y aura beaucoup de choses à faire. on compte sur la détermination des conseils régionaux. Le seul problème qu’on peut avoir c’est quelquefois l’insuffisance des moyens pour exécuter ce programme là, mais nous allons nous battre pour faire en sorte que nos recettes propres viennent augmenter la subvention de l’État. Espérant que l’État ne fasse pas de rétention sur la subvention allouée pour que ce qu’ils ont annoncé et avec lequel on fait mais les différents marchés soient respectés et nous permettent d’exécuter le programme. »

Lire aussi: https://www.fratmat.info/article/60804/65/daloa-le-conseil-general-axe-ses-priorites-sur-les-infrastructures-de-base

Pour Prof Alphonse Djédjé Mady dit Zimin « mais le programme prévisionnel et d’une manière générale ce qui n’est pas prévu au triennal nous ne pouvons pas le faire sauf en cas d’urgence. Donc on espère que ce qu’on a arrêté va nous permettre d’aller de l’avant. » Il a remercié tous les participants qui ont effectué le déplacement pour assister à cette deuxième session ordinaire. Celle-ci, était présidée par le Sous- préfet représentant le préfet de région, préfet du département de Daloa.

Par Charly Dekonty

- Advertisement -

- Advertisement -