header-ban

Assemblée générale de l’Onu: Alassane Ouattara exige la libération des soldats ivoiriens

Le président Alassane Ouattara a demandé aux autorités maliennes de libérer les soldats ivoiriens à l'Assemblée générale de l'Onu à New York.
10
header-ban
S'inscrire à la newsletter

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, est intervenu, ce mercredi 21 septembre 2022, à la tribune de l’Onu au cours de la 77ème session de l’assemblée générale de l’Onu à New York. Le chef de l’Etat ivoirien, a abordé plusieurs sujets dont l’insécurité dans le monde avec la guerre en Ukraine, la question du dérèglement climatique etc.

Lire aussi: https://www.fratmat.info/article/223795/regions/region-de-liffouinondation-a-alloko-koffikro-raymonde-goudou-apporte-son-assistance-et-sa-compassion-aux-familles-sinistrees

Le président ivoirien n’est pas allé avec le dos de la cuillère, à la tribune de l’Assemblée générale de l’Onu pour parler du sujet qui défraie la chronique depuis juillet dernier, relatif aux 46 soldats ivoirien détenus au Mali depuis le 12 juillet 2022. Alassane Ouattara devant le Secrétaire général de l’Organisation des nations unies (Onu), Antionio Guteress, a officiellement, demandé aux actuelles autorités militaires maliennes de libérer les 46 soldats ivoiriens détenus qui étaient bel et bien en mission au nom du système des Nations unies.

header-ban

Alassane Ouattara a, effectivement, demandé aux autorités maliennes de libérer sans délai, ses 46 compatriotes et soldats ivoiriens qu’elles détiennent depuis plus de 2 mois. Le président ivoirien a, par ailleurs,  appelé les autorités malienne à se concentrer sur  la lutte contre le terrorisme et à mettre en œuvre le chronogramme de sortie de crise pour le bonheur du Peuple malien.

- Advertisement -

Il faut noter que sur la question  des 46 soldats ivoiriens détenus par les autorités malienne, parce que les considérant comme des mercenaires, le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterress y a levé un coin du voile lors d’une interview, il y a moins d’une semaine, qu’il a accordé aux journalistes de France 24 et TV5 monde. Antonio Guterress a eu une réponse étriquée à la question de savoir si oui ou non les soldats ivoiriens sont des soldats qui étaient en mission pour l’Onu. Le Secrétaire général de L’Onu avait dit oui, sans faire autres commentaire ou donner d’autres explications.

Lire aussi: https://justeinfos.net/normes-statistiques-du-travail-reactions-de-participants-a-latelier-de-loit/

Il a plutôt, indiqué que la question malienne est une question qu’il faut prendre au sérieux.

Benoît Kadjo

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili