topheader

ARESAB : le président Kouadio Maurisson sollicite un second mandat

Le président de l'Aresab et le vice-gouverneur de Yamoussoukro, parrain de la cérémonie.
59
header-ban
S'inscrire à la newsletter

Le dimanche 22 janvier 2023, s’est tenue, dans un hôtel à Yopougon, une rencontre festive des membres de L’ARESAB (Association des ressortissants de Sakiaré Résidents à Abidjan et Banlieues). Sakiaré étant un village du département de Yamoussoukro.

Il a existé une ambiance de fête à cette réunion de l’Aresab.

Lire aussi: http://pressecotedivoire.ci/article/15799-simone-ehivet-gbagbo-a-danielle-boni-claverie-cest-ensemble-que-nous-pouvons-triompher

header-ban

Cette rencontre qui avait une véritable allure de fête a été une occasion pour plusieurs chantres et artistes du terroir de s’exprimer et de démontrer leur talent.  Une autre occasion de célébrer le bon travail effectué par tous les membres de ladite association, de profiter de la nouvelle année 2023, de se souhaiter les meilleurs vœux, et ensemble, de partager un repas. Le vice-gouverneur du District autonome de Yamoussoukro, Konan Félix, chargé de la promotion de la culture et du patrimoine de Yamoussoukro, également fils de Sakiaré était le parrain de cette cérémonie.

Il n’a pas manqué de souligner l’esprit de solidarité et d’amour qui anime les membres de L’ARESAB. Le parrain a également remercié le président de l’ARESAB, Kouadio Maurisson et les membres de son association pour avoir associé son image à cette belle et modeste cérémonie. « Je suis heureux de voir mes frères et sœurs communiés. Chercher l’amour du prochain, mais pas n’importe quel amour.

Une vue des participants à cette réunion festive de l’Aresab.

L’amour du véritable Dieu, dans la sincérité de s’aimer mutuellement et s’entraider. Sans l’amour, il n’y a pas d’union, pas d’association. C’est en association qu’on construit qu’on développe. J’exhorte mes parents à venir s’inscrire massivement à l’ARESAB afin que nous soyons plus dynamiques. Car l’union fait la force », a conseillé le parrain à ses filleuls.

- Advertisement -

Kouadio Maurisson, président de L’ARESAB a, pour sa part, fait savoir la joie qui l’animait. « Ma joie est grande. Je remercie la présence remarquée du vice-gouverneur de Yamoussoukro qui est aussi fils du village. Malgré ses nombreuses occupations, il a pu faire le déplacement pour être à cette cérémonie festive. Nous avons bénéficié de ses conseils et de ses expériences. Je suis doublement satisfait », a déclaré.

Lire aussi: https://justeinfos.net/pdci-rda-koumassi-2-le-delegue-emolo-et-les-militants-en-ordre-de-bataille/

« Cette rencontre est à titre exceptionnelle. Nous avons décidé dans l’ensemble de nous rencontrer ce jour pour marquer l’année qui a pris fin  et prendre corps avec une nouvelle qui commence. Nos réunions sont trimestrielles mais nous avons choisi en ce début d’année, de nous retrouver et de se souhaiter nos vœux les meilleurs, de féliciter les membres de l’association et de partager un repas dans une ambiance festive », a-t-il ajouté. Selon le président de l’ARESAB, « le bureau en place que j’ai l’honneur de diriger est en fin de mandat. Et donc, je suis candidat sortant.

Le parrain de l’Aresab prodiguant des conseils à ses filleuls.

Le président est élu pour 2 ans renouvelables et je souhaite briguer un second mandat pour achever mes projets pour un bon avenir et redynamiser notre association. Je souhaite que nos cadres réagissent véritablement de façon ponctuelle afin de rendre plus fort l’association. Quant à l’avenir, j’ai grand espoir avec de grands projets. Souffrez que je ne le dévoile pas maintenant », a conclu le président Maurisson Kouadio. L’ARESAB compte près de 150 membres, a dit son président.

Antoine Kouakou

- Advertisement -

- Advertisement -

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili