topheader

Cafer Sud-Comoé: la paix et la cohésion sociale prônées à la 4ème édition

La photo de famille avec les personnalités distinguées et les femmes de la Cafer-Sud-Comoé.
11
header-ban
S'inscrire à la newsletter

Venues de tous les horizons, de la région, et toutes de blanc vêtues, les femmes de la Cafer-Sud-Comoé (Confédération des Associations Féminines pour l’Émergence du Sud-Comoé), se sont données rendez-vous à l’esplanade du Carrefour Jeunesse de Grand-Bassam pour célébrer la quatrième édition de leur journée en blanc, le vendredi 20 janvier 2023. Après Ayamé l’an dernier, c’est donc la ville historique de Grand-Bassam qui abrite cet événement dédié à la paix, la cohésion sociale et la solidaire.

Selon la présidente de la Cafer-Sud-Comoé, Laurentine Debi-Dago, la journée en blanc organisée tous les 20 janvier de chaque année en vue de sensibiliser les populations sur l’importance de la paix, de la cohésion et de la solidarité, n’est pas un évènement de trop. « Si la route précède le développement, la Paix quant à elle, est préalable à tout, et donc peut être célébrée à tout moment », a-t-elle déclaré.  Pour les femmes du Sud-Comoé, afin que la politique de développement de la Côte d’Ivoire, mise en place par le président de la République Alassane Ouattara, puisse s’effectuer efficacement et sans entrave, il est bon et important qu’un climat de paix, de cohésion et de solidarité règne entre les filles et fils de chaque région.

Lire aussi: http://pressecotedivoire.ci/article/15907-defense-letat-major-des-armees-distingue-852-soldats-du-contingent-de-la-minusma

header-ban

La présidente Debi-Dago a salué les nombreuses actions du Ministère de la Réconciliation qui ont contribué à la promotion de la paix et la cohésion dans le pays. Au niveau local, les femmes de la Cafer, ont traduit leur gratitude aux autorités administratives et politiques en général, et particulièrement au président Aka Aouélé et au maire Jean-Louis Moulot pour les différentes actions de paix et de solidarité menées au quotidien.

Au nom du ministre de la Réconciliation et de la Cohésion sociale, le directeur général de la Réconciliation, Falley Thimité a dit sa joie d’être à cette cérémonie qui, selon lui, est d’une grande portée. Il a félicité la présidente Debi-Dago et toutes les femmes de la Cafer-Sud-Comoé pour cet engagement pour la paix et la cohésion sociale gage de développement.  Le directeur général de la Réconciliation dira que le plus grand réconciliateur est le président Alassane Ouattara.

- Advertisement -

La remise des dons de vivre du président Aka Aouélé par le représentant du ministre de la Réconciliation aux femmes de la Cafer-Sud-Comoé

« Le président de la République fait le développement du pays avec toutes les localités. C’est la justice sociale », a-t-il indiqué. Considérant cette occasion comme une séance de travail, le représentant du ministre Kouadio Konan Bertin n’a pas manqué de présenter les missions de son Ministère à travers les différents directeurs généraux qui ont bien voulu marquer leur présence à cette cérémonie de célébration de la paix et de la cohésion sociale.

Lire aussi: https://justeinfos.net/aresab-le-president-kouadio-maurisson-sollicite-un-second-mandat/

Signalons que le président Eugène Aka Aouélé, président du Conseil régional du Sud-Comoé, et par ailleurs président du Conseil Économique Social Environnemental et Culturel (CESEC), pour donner un cachet de solidarité à cet événement, a fait don de vivres d’une valeur d’un million FCFA aux dynamiques femmes afin de soutenir celles qui sont en difficulté. Des autorités, pour leurs nombreuses actions de paix et de cohésion sociale, ont été distinguées.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili