header-ban

Fluidité routière à Abidjan: l’Ageroute définit un règlement général de la police du stationnement

La photos des experts qui ont planché sur la question de la fluidité routière à Abidjan.
43
header-ban
S'inscrire à la newsletter

La fluidité routière à Abidjan a fait l’objet d’une rencontre. En effet, a fluidité de la circulation dans le District Autonome d’Abidjan (DAA) est réduite du fait principalement de l’absence d’une réglementation générale d’une police de stationnement des véhicules. Cependant, des communes se sont dotées d’arrêtés municipaux qui adressent en général la question du transport sur leur territoire.

Fluidité routière à Abidjan
La table des officiels à l’ouverture de cet atelier sur la fuidité routière à Abidjan.

Pour remédier à cette situation, une cinquantaine d’experts se sont réunis les 2 et 3 août 2022 à Grand-Bassam, à l’initiative de l’Agence de Gestion des Routes (AGEROUTE), pour un atelier de validation du rapport de définition de la stratégie et des grandes orientations. Il s’agissait de façon concrète pour les experts d’élaborer un règlement général de la police du stationnement et des cahiers de charges pour l’aménagement, l’exploitation, l’entretien d’aires de stationnement et le contrôle du stationnement dans la ville d’Abidjan.

header-ban

Lire aussi: https://justeinfos.net/budget-programme-le-ministere-de-linterieur-actualise-sa-maquette-de-suivi-dinvestissements/

À en croire Amon Koffi, Expert Consultant à l’Ageroute, chef d’unité Aménagement connexe et renforcement institutionnel (ACRI) au sein du Projet de Transport Urbain d’Abidjan (PTUA), cette activité portant la fluidité à Abidjan est l’une des vingt-huit (28) d’Abidjan Ville durable.

- Advertisement -

À l’ouverture de l’atelier, le représentant du ministre des Transports, et celui du ministre de l’équipement et de l’Entretien Routier, respectivement le directeur de cabinet Dioman Coné, et le directeur de cabinet Adjoint, Stéphane Ezoa, ont tous deux salué la tenue de cet atelier avant de relever l’importance des recommandations qui devront servir de boussole pour une meilleure fluidité des transports et le développement urbain rationnel du grand Abidjan.

Selon, Stéphane Ezoa, la réalisation des différentes infrastructures ne va pas à elle seule résoudre la problématique de la fluidité routière dans le District autonome d’Abidjan. « La réalisation des infrastructures ne peut atteindre les objectifs escomptés que si elle est accompagnée d’une véritable politique de transport et des règles de circulation et de stationnement à l’intérieur de nos villes et communes », a-t-il indiqué.

Lire aussi: https://fr.yahoo.com/news/consternation-apr%C3%A8s-d%C3%A9couverte-lidentit%C3%A9-pyromane-150000211.html

Le représentant du ministre des Transports, quant à lui, il a relevé en substance quelques causes d’obstruction des voies. Saluant l’engagement des partenaires financiers aux côtés de la Côte d’Ivoire, le directeur de cabinet Dioman Coné s’est félicité pour ces travaux qui permettront d’adresser avec plus d’efficacité la question du stationnement dans la capitale économique du pays.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili