header-ban

Tabaski : La commune de Koumassi célébre la fête dans l’abondance

La Tabaski a été bien célébrée pour le sacrifice du mouton à A Koumassi.
24
header-ban
S'inscrire à la newsletter

Les musulmans de Côte d’Ivoire en général, ceux de Koumassi en particulier, à l’instar des musulmans du monde, ont célébré ce samedi 9 juillet 2022 la fête de la Tabaski appelé en Arabe l’Aïd El Kebir. Mieux pour nombreux, il s’agit de la fête du mouton. Car c’est la fête musulmane dont la célébration impose à ceux qui ont les moyens, le sacrifice d’un bélier. Et le bélier ou le mouton est l’animal prisé aux yeux de Allah (Dieu) pour exaucer les prières de ses fidèles musulmans.

Lire aussi: https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/un-mouton-decouvert-attache-dans-le-coffre-d-une-voiture-lors-d-un-controle-routier-pres-de-nantes-1439394377

A Koumassi, pour cette fête de la Tabaski, les mosquées ont été prises d’assaut dès 08H30, ce samedi pour la grande prière. C’est à l’issue de cette grande prière pour implorer Allah, lui demander pardon pour les manquements et  le prier pour exaucer les vœux et prières que les uns et les autres sont passés à l’acte du sacrifice du mouton.

header-ban

Cette année, devant chaque cours ou immeubles à Koumassi, l’on pouvait compter plusieurs bélier attachés prêts pour le sacrifice. Pour nombreux fidèles, la moisson a été bonne. Pour ne pas dire que le prix du mouton a été abordable. Chacun a trouvé pour son compte. Ce qui a permis de répondre au souhait de Allah qui conseille d’utiliser le mouton (bélier) comme animal du sacrifice pour la fête de Tabaski.

- Advertisement -

Ainsi, à Koumassi, les familles sont visiblement heureuses de partager la viande de mouton aux voisins et amis mais aussi plus tard de partager le repas, avec ces voisins et autres amis invités pour célébrer avec faste, cette grande fête de foi et de partage.

Lire aussi: https://justeinfos.net/japon-le-president-ivoirien-rend-hommage-a-sinzo-abe-assassine/

La viande de bœuf était également au rendez de cette fête de Tabaski 2022. Des groupes de fidèles musulmans, aux petits moyens financiers qui ne voulaient pas manquer ce rendez-vous annuel se sont également cotisés pour acheter un bœuf afin d’honorer Allah. Car le bœuf n’est pas interdit comme sacrifice pour la célébration du Tabaski.

Benoît Kadjo

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili