topheader

Pourquoi le SYNAP-LANADA a suspendu sa grève

6
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Le Syndicat national du personnel du Laboratoire National d’appui au Développement Agricole (SYNAP-LANADA) a suspendu samedi 18 décembre 2021 son mot d’ordre de grève lors d’une assemblée générale extraordinaire au siège de l’UNATR-CI à Yopougon. Ce mot d’ordre de grève devait aboutir à une grève prévue se déclencher le lundi 20 décembre 2021 dans tous les services de l’ANADA.

Avant cette suspension, plusieurs échanges avec les autorités ont eu lieu. La délégation du SYNAP LANADA a été reçue le 14 décembre 2021 par le conseiller du premier ministre chargé du dialogue social, de l’emploi et de l’emploi-jeune, l’honorable Karamoko Yayoro. Après avoir écouté la délégation, le conseiller du premier ministre Patrick Achi a demandé au Bureau exécutif national (BEN)  de suspendre la grève afin de privilégier le dialogue.

A cet effet, le secrétaire général du SYNAP-LANADA a échangé le 15 décembre 2021 avec le secrétaire général de l’UNATRCI pour lui faire le point sur la situation des chercheurs du LANADA. La troisième rencontre a eu lieu entre le sous-directeur des Ressources humaines et de la formation du Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture et du développement rural et la délégation du SYNAP-LANADA le 16 décembre 2021.

header-ban

Selon ce syndicat, pour donner une chance à l’aboutissement des négociations avec la direction, « considérant les différentes rencontres obtenues avec les autorités, il est revenu à l’Assemblée de décider de la conduite à tenir. A l’issue du vote, l’Assemblée a décidé à la majorité de suspendre le mode d’ordre de grève et a donné mandat au Bureau exécutif national de rédiger une note dans ce sens. Elle a toutefois recommandé de rester vigilants et mobilisés jusqu’à la satisfaction de tous les points de revendication. »

- Advertisement -

Au cours des échanges, l’Assemblée a fait remarquer que les mises à la disposition du DRHF du Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture et du développement rural sont faites comme des mesures de représailles sans aucune objectivité.

« C’est pourquoi, au cas où elles continuent, tout le personnel va s’inscrire pour une mise à disposition à la Fonction publique », a fait savoir le syndicat. L’Assemblée a plaidé pour non seulement le rétablissement du salaire suspendu du Prof Couacy-Hymann, mais demandé de prévoir des indicateurs pour évaluer l’avancement des négociations.

Pour rappel, à l’issue d’une Assemblée générale extraordinaire tenue le 4 décembre 2021 un préavis de grève, a été déposé le 8 décembre 2021, à la Fonction publique avec ampliation à plus de dix structures dont la primature, le Ministère de tutelle, la direction de LANADA. Des rencontres sont prévues avec des autorités pour trouver satisfaction au profit du syndicat.

Trah Lou Pascaline

- Advertisement -

- Advertisement -

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili