header-ban

Diaspora burkinabé : le bureau de l’UAB-CI investi à Koumassi

Investiture du bureau par le parrain Salif Kontogomdé et le Conseiller Technique Kima Émile.
3
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Créée sur les cendres de l’Association des Femmes Burkinabè ressortissantes de Koudougou en Côte d’Ivoire (Afrik-CI), l’Union des Amazones Burkinabè en Côte d’Ivoire (UAB-CI) a fait sa sortie officielle le dimanche 19 décembre 2021 à la salle VIP de l’Espace OBV de Koumassi à Abidjan. Après la présentation et l’investiture du bureau exécutif, la présidente Ramdé Marie épouse Nikiema a dévoilé les objectifs de sa structure qui, en l’en croire, est celle de la promotion de la femme active, la femme battante et la femme qui prend son destin en main.

« Nous ambitionnons  de faire valoir nos compétences et capacités  dans tous les domaines », a indiqué la présidente Ramdé Marie, qui n’a pas manqué d’expliquer le choix de la dénomination « Amazones ». « Nous puisons notre énergie et notre fougue en nous inspirant de la princesse Yennenga. Plus qu’une fantaisie ou goût de cosmétique, nous nous inscrivons dans l’action dynamique et vaillante. Nous comptons ainsi marcher dans la lignée de cette princesse, cette cavalière et cette guerrière de la belle épopée Mooga pour combattre aujourd’hui la misère, la pauvreté », a-t-elle fait savoir.

Une vue de l’assemblée présente à cette investiture.
header-ban

Aussi, pour terminer, la présidente de l’UAB-CI a exprimé sa gratitude à toutes les personnes qui ont permis l’effectivité de cette cérémonie. Les amazones burkinabè en Côte d’Ivoire ont également lancé un message de réconfort et de soutien au peuple africain touché par l’insécurité, et en particulier le Burkina Faso, leur pays d’origine.

- Advertisement -

Pour leur part, le représentant du maire de Koumassi, l’honorable Kader Ouattara, et le parrain Salif Kontogomdé, ont tous salué l’initiative tout en s’engageant à accompagner les braves femmes. « Je l’ai promis, je suis prêt à vous soutenir moralement et financièrement pour l’atteinte de vos objectifs », a rassuré le parrain Salif Kontogomdé, PCA de Côte d’Ivoire Plaque. Quant à Kima Émile, Conseiller Technique au Ministère Délégué, Chargé de l’Intégration Africaine, il a expliqué le sens de l’intégration. « Vous participez au développement de ce pays qui vous a accueillis, vous êtes chez vous. Soyez fiers de ce que vous êtes. Le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, nous sommes des frères. Personne ne peut nous séparer », a martelé le collaborateur du ministre Délégué Alcide Djédjé.

Notons qu’à cette cérémonie, les personnalités présentes, à travers leur humanisme, ont apporté du sourire à des familles en situation de précarité  par de nombreux dons fortement appréciés.

Hipson KANON

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili