topheader

CAN Total Energies 2023: les vérités de Eto’o aux Lions Indomptables qui doivent servir d’exemple

Le président de la FECAFOOT, Samuel Eto'o très remonté contre les Lions indomptables.
48
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

Le président de la Fédération camerounaise de Football (FECAFOOT), Samuel Eto’o n’est pas du tout content des joueurs de l’Equipe nationale camerounaise. Il l’a signifié dans une vidéo qui circule sur la toile lors de cette CAN TotalEnergies 2023 qui se déroule en territoire ivoirienne.

C’est de façon crue que le président de la FECAFOOT, Samuel Eto.o est monté au créneau, dans les vestiaires pour dire ses 4 vérités aux joueurs camerounais dans une vidéo. Samuel Eto’o, s’est indigné de la piètre prestation de son équipe.

Il leur a fait savoir son amour pour sa patrie. Ce pourquoi il donnerait sa vie pour son pays. Alors le président de la FECAFOOT, a donc indiqué pour cette raison, qu’il n’est pas question de s’amuser avec l’équipe nationale. Désormais, a-t-il dit, tous ceux qui seront invités à jouer dans l’équipe nationale de football camerounais doivent le mérité.

Il a également indiqué qu’il met tout en œuvre, à travers tous les sacrifices possibles pour mettre ses joueurs à l’aise. Donc il leur appartient de mouiller le maillot. « Je m’en fous de qui est en face de vous. Mais vous devez faire le job », a-t-il dit. Eto’o a signifié à qui veut l’entendre savoir pourquoi il a manqué les coupes du monde.

« J’ai pris cette Présidence pour faire changer les choses. Et les places seront chères. Personne n’a pas sa place assurée dans cette équipe. Celui qui veut venir porter le maillot du Cameroun, il fait son job quand il est dans cette équipe. Sinon, il ne vient pas. Et je serai content. Je jouerai avec les enfants », a déclaré le président Eto’o.

Mieux, a-t-il affirmé, « je vais tout vous donner, même ma vie. Et je bagarre avec tout le monde pour vous mettre dans les meilleures conditions. Parce que vous êtes assis là, vous ne savez pas quelles bagarres je fais pour vous mettre dans les meilleures conditions… Le Cameroun pour moi, il n’y a rien de plus beau. Je donner ma vie pour ce Cameroun-là. J’ai une très grande estime pour mon pays. Et je vais arriver-là où je veux. Avec vous où sans vous. Si vous voulez être dans ce voyage, vous devez vous bouger. Parce que pour cette coupe du monde, ne soyez pas sûrs que vous serai dans cette équipe. Si c’est ce que j’ai vu aujourd’hui, vous ne serai pas dedans. J’ai besoin de beaucoup plus. Parce que moi j’ai besoin de gagner cette coupe du monde. »

Aussi, le président de la FECAFOOT a dit son premier défi. Celui d’avoir une cohésion au sein de l’équipe. « Mon premier défi, c’est que mon équipe soit heureuse de vivre ensemble », une manière pour Eto’o de dénoncer les divergences au sein du groupe qui sont sources d’échec.

Benoît Kadjo

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -