topheader

Célébration de la JIF: le maire de Grand-Bassam renforce son engagement aux côtés des femmes

La photo après la remise de deux tricycles aux femmes.
37
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

La commune de Grand-Bassam a célébré, le mardi 02 avril dernier, l’édition 2024 de la Journée internationale de la Femme (JIF), à la nouvelle salle polyvalente Ablé Frédéric de la Mairie. Les chefs de service, les femmes entrepreneures, les présidentes d’associations et d’ONG, et de nombreuses femmes anonymes ont répondu à l’appel du premier magistrat, le maire Jean-Louis Moulot. C’était en présence de la préfète du département, Nassou Sidibé, de la sénatrice, Marie Irène Richmond Ahoua et des chefs traditionnels.

À cette célébration communale, les femmes de Grand-Bassam, par la voix de Chantal Etiboa, , présidente de la FEDERAF (Fédération des Associations Féminines) ont traduit leur gratitude au maire Jean-Louis Moulot pour ses nombreuses actions en faveur des femmes de la commune. La présidente de la FEDERAF n’a pas manqué d’en citer. Ce sont entre autres la maison des femmes de Mondoukou et surtout le fonds de soutien Jean-Louis Moulot aux femmes de Grand-Bassam d’un montant de dix millions FCFA.

JIF à Grand-Bassam
La photo de famille.

Pour encourager l’entrepreneuriat et l’autonomisation des femmes, des communications ont été faites sur des opportunités existantes dont le Groupement d’Épargne et de Crédit (GEC) présenté par la directrice du Centre social, Edith Dutauziet. Aussi des femmes d’Entreprises et celles ayant réussi dans des projets initiés par la Mairie ont partagé leurs expériences.

Le maire Jean-Louis Moulot, qui s’est réjoui de la présence quantitative et qualitative des femmes, a indiqué que son institution attache du prix à ce rendez-vous annuel de la célébration de la femme. « Comme vous le savez, la femme est un pilier essentiel du fonctionnement de notre société (…) Son épanouissement est indispensable pour le bien-être de toute la société », a-t-il souligné, avant de réaffirmer son engagement à toujours accompagner les femmes.

« Aujourd’hui, nous continuons nos efforts afin de mobiliser plus de fonds pour les femmes. Je suis d’ailleurs heureux du fonds de près de 10 millions FCFA qu’a pu capter la Mairie pour le financement de la production de charbon à partir des coques de noix de coco », a déclaré Jean-Louis Moulot. À l’en croire, ce financement donne de nouvelles opportunités d’insertion aux femmes grâce aux emplois qui seront créés.

Pour lui, cette célébration qui ouvre la réflexion sur l’autonomisation de la femme s’inscrit dans les initiatives du Conseil municipal dans le sens de la promotion de la gent féminine. Visiblement heureuse d’être à cette cérémonie, la préfète du département de Grand-Bassam, a salué les efforts du maire Jean-Louis Moulot qui, selon elle, traduit la vision du président de la République, Alassane Ouattara, au niveau local.

« Les femmes de Grand-Bassam peuvent se sentir fières (…) La Journée internationale de la femme, c’est le lieu pour les femmes de renouveler leur engagement pour briser les barrières pour aller plus loin », a-t-elle souligné. Elle a également invité les femmes à s’approprier davantage les opportunités pour leur autonomisation. Notons que des dons dont deux tricycles ont été faits aux associations féminines.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -