topheader

Sécurité au travail : Gandour mobilisée pour ses travailleurs

La photo de famille à l'issue d'une formation des travailleurs de Gandour à l'issue d'une formation.
6
header-ban
S'inscrire à la newsletter

« Chat échaudé, craint l’eau froide ». C’est ce qui ressort de ce que l’on note de l’engagement de la Direction générale de la société de parfumerie « Gandour« . Elle a décidé de prendre à bras le corps la question de la sécurité au travail. Celle-ci, à l’occasion de la journée mondiale de la sécurité au travail, célébrée le 28 avril de chaque année, n’est pas restée inactive. Elle a expliqué comment, la question de la sécurité de ses travailleurs est au cœur de ses préoccupations.

En effet, en marquant cet important événement le jeudi 5 mai 2022, Gandour voulait donner un cachet spécial à la sécurité au travail. Cette sécurité au travail perçu comme une condition sine qua non, à la performance de toute entreprise. « Depuis l’incendie de 2013, la Nouvelle parfumerie Gandour a mis à niveau son dispositif de prévention. Et elle a veillé à fournir à l’ensemble du personnel des conditions de travail favorable », explique M. Gandour. En faisant allusion à l’expérience douloureuse de son entreprise qui a frôlé la catastrophe en 2013.

Formation des travailleurs de Gandour
Une vue de la formation des travailleurs de Gandour sur la question de sécurité au travail.
header-ban

Cette expérience malheureuse a fait prendre conscience à M. Gandour. Et ce dernier ne souhaite pas la revivre ni que cela arrive à toute autre entreprise. « On a vécu ça. Et on a compris l’importance d’être toujours vigilant », parlant du fondement de l’engagement de la Direction générale de son entreprise. A savoir « mettre en place les ressources nécessaires pour l’amélioration continue des performances en matière de sécurité et à instaurer un climat de confiance avec ses partenaires. »

Par ailleurs, cela s’est traduit par par plusieurs actions. Il y a entre autres l’acquisition d’une ambulance et d’un défibrillateur, la mise en place d’une cellule spécialisée dans la formation et la sensibilisation du personnel. A cela, il faut ajouter efforts de la direction. Ce sont le renouvellement du matériel de protection contre l’incendie (détection et intervention), et l’activation du comité de santé et sécurité au travail. Aussi, l’entreprise a doublé son budget de formation en sécurité depuis 2018. Elle encourage surtout, le partage d’information sur les incidents et les accidents pendant le travail.

- Advertisement -

A cet effet, le premier responsable de la société Gandour a fait le point de ses actions en faveur de ses collaborateurs. Ainsi, la direction a formé le personnel à la maîtrise des risques liés aux activités. Ce sont 100% du personnel journalier et prestataires externes formés en matière de sécurité. 25% sont formés en équipiers de première intervention en 2021, quand 15% du staff ont été formés en premier secours.

Selon le patron de Gandour, cela permis de réduire de 30 % les accidents bénins entre 2020 et 2021. Aussi a-t-il parlé de  zéro accident grave ou avec incapacité en 2021. « Nous souhaitons à travers cette journée mondiale de la sécurité, renforcer nos relations de partenariats avec les institutions. Et nous voulons créer un cadre d’échange dynamique avec les entreprises voisines pour une meilleure collaboration », a-t-il souhaité.

Le thème de cette journée est « Pour instaurer une culture de la santé et sécurité positive : agissons ensemble. »

Benoît Kadjo

Info: JEN

- Advertisement -

- Advertisement -

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili