header-ban

Présélection Miss N’zassa Afrique: Mlle Carine Eliaman vainqueur à Grand-Bassam

Miss N'zassa Afrique Grand-Bassam, se nomme Mlle Carine Eliaman pourtant fièrement sa couronne.
61
header-ban
S'inscrire à la newsletter

La présélection de Miss N’zassa Afrique a eu lieu dans la ville historique de Grand-Bassam. C’est Mlle Carine Eliaman, 1m75, 22 ans, en 2ème  année BTS Assistanat de direction qui a été désignée reine de beauté, le samedi 20 août 2022, à la 7ème présélection de la 8ème édition de Miss N’zassa Afrique qui a eu lieu à Grand-Bassam, à l’Espace Jah-Live. Sa première dauphine, Ebitchi Débora et deux autres filles, Zalo Benié  Marie-Flore et Camara Zeinab l’accompagneront à la phase finale, en novembre prochain, pour défendre les couleurs de la ville historique de Grand-Bassam.

Lire aussi: https://justeinfos.net/fonction-publique-la-ministre-ouloto-accueille-en-triomphe-a-yamoussoukro/

Selon Bénédicte Akon, présidente du comité d’organisation de cette présélection Miss N’zassa Afrique, il s’agit de promouvoir la culture africaine, en particulier, la langue maternelle. C’est Amos Binao, journaliste culturel, partenaire à l’organisation, qui en dira plus sur l’intérêt de cette activité. Ainsi, l’étape de présélection de Grand-Bassam a mis en compétition onze (11) jeunes filles de diverses communautés nationales et internationales dont Peulh de la Guinée et Yoruba du Nigéria. Chaque candidate, au premier passage en tenue traditionnelle, avait pour exercice de livrer un message de lutte contre le COVID-19 dans sa langue maternelle et en français.

header-ban
La photo de famille.

Les délibérations des quatre membres de jury de cette présélection Miss N’zassa Afrique, après le passage en tenue de soirée, ont désigné mademoiselle Carine Eliaman, 22 ans, comme la plus belle de cette présélection de Grand-Bassam fortement saluée et appréciée par les autorités présentes.

- Advertisement -

Lire aussi: https://www.aip.ci/cote-divoire-aip-un-conflit-foncier-met-a-mal-la-cohesion-sociale-a-sifie/

Présidant la cérémonie au nom du préfet de département, le sous-préfet de Grand-Bassam, Mariam Yéo Yéperi a félicité les organisateurs dont les membres du comité local présidé par Bello Issiaka, pour cette fête culturelle qui, selon elle, célèbre la beauté physique mais aussi la beauté intellectuelle. Même son de cloche pour la marraine Linda Diplo, cadre de Grand-Bassam et présidente de l’association N’Zima, Kon Yêlè.

« Miss n’zassa Afrique fait la promotion de diverses cultures. C’est pourquoi je n’ai pas hésité d’associer mon image », a-t-elle déclaré. Pour Koné Moussa Seydou, directeur général de la Sodemi, par ailleurs 2ème  adjoint au maire de la commune de Grand-Bassam, représentant le président Aka Aouelé, haut patron de la cérémonie, le concours Miss n’zassa vient encore renforcer le patrimoine culturel du Sud-Comoé déjà très varié. « À voir les participantes à cette présélection, c’est le brassage culturel qui est célébré dans notre cité », a-t-il souligné non sans traduit sa gratitude aux organisateurs pour leur engagement à la promotion de la culture.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili