topheader

Grand-Bassam: l’ATGB aux côtés des enfants de la cité ADO inondée

Les enfants de la cité Ado de Grand-Bassam invités de l'ATGB attendant d'être servis.
88
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

Plusieurs quartiers et cités de la ville historique de Grand-Bassam ont été inondés, il y a quelques semaines. À cet effet, des structures étatiques et non étatiques ont manifesté leur solidarité à l’endroit des sinistrés. L’Association Touristique de Grand-Bassam (ATGB), présidée par Claire Grah, n’a pas voulu rester en marge de cet élan de solidarité.

Des enfants de la Cité de Ado de Grand-Bassam manifestant leur joie, après avoir pris un succulant repas offert par l’ATGB.

Cette association, en collaboration avec ses partenaires, a volé au secours des enfants de la cité ADO inondée, le jeudi 13 juillet 2023 à Grand-Bassam, en offrant un « Repas d’amour », au restaurant « Inter Maggi », en bordure de la mer.

Lire aussi: https://infosdivoire.net/news/post/elections-municipales-et-regionales-2023-la-cei-proroge-la-date-butoir-au-dimanche-23-juillet

Selon la présidente de l’ATGB, il était important de donner un peu de joie à ces enfants, au nombre d’une cinquantaine, qui bientôt un mois sont restés enfermés dans des maisons à cause des inondations. « Nous, restauratrices, ne pouvions pas restés indifférents face à la situation de détresse de ces enfants qui sont d’ailleurs innocents », a-t-elle déclaré.

Ses propos sont renforcés par ceux de Félicité Youdjio, Josiane Guiro et Jean-Claude Bssebro, respectivement présidente des Femmes entrepreneures d’Afrique, présidente de l’Association Assowê/Enfants du Guémon et du Cavally, et secrétaire général de l’ATGB.

Tous ont exprimé leur soutien aux enfants, non sans dire leur reconnaissance à l’initiatrice de la rencontre, la présidente Claire Grah, affectueusement appelée « Tantie Maggi »

Photo de famille de la cérémonie du repas d’amour.

Appréciant l’acte à sa juste valeur, Athanase Degbeu, président du syndic de la cité ADO a traduit la gratitude des parents. « Nous disons merci à la présidente Grah qui nous fait l’honneur de recevoir nos enfants. Elle a été très sensible.

Lire aussi: https://justeinfos.net/elections-apaisees-2023-3-partis-signent-la-charte-de-bonne-conduite-dans-le-haut-sassandra/

Nous n’avons adressé aucune demande. Elle a vu que ces enfants-là, étaient comme un peu emprisonnés », a-t-il dit. Aussi a-t-il souhaité la multiplication de telles actions par les partenaires et les associations des résidents des cités inondées. Heureux, les nombreux enfants ont manifesté leur joie par des jeux et des pas de danse pendant plus six heures de temps, loin des zones inondées de leur cité.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -