topheader

EPP Lac de Koumassi: un véritable lac après la pluie

Une vue de l'Ecole EPP Lac de Koumassi aux environs de 9H après la pluie dans la nuit dimanche 23 au lundi 24 avril 2023.
191
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

EPP Lac de Koumassi, loin d’être une rivière ou un cours d’eau, encore moins un étang (voir images), est un établissement scolaire primaire composé de plusieurs écoles sis dans la  commune de Koumassi. Cet établissement a fortement été inondé par la grande pluie qui s’est abattue dans la nuit du dimanche 24 au petit matin du lundi 25 avril 2023 sur la commune du maire Cissé Ibrahim Bacongo.

Cette inondation de la cour de l’Epp Lac de Koumassi, grande école primaire située à côté du Foyer des jeunes de Koumassi et au bord du Boulevard de l’Indépendance a compliqué la rentrée des élèves qui revenaient des congés de Pâques après deux semaines de repos. Ces élèves parfois seuls ou parfois accompagnés de l’un de leurs parents ont eu du mal à se frayer le chemin une fois dans la cours de l’école en vue de regagner leur classe respective.

EPP Lac de Koumassi inondée et traversée d'eau.
Des parents d’élèves et des élèves ont décidé de braver l’inondation.

Et pourtant, l’EPP Lac de Koumassi est l’un des établissements publics de Koumassi qui a bénéficié des actions de rénovation de la nouvelle équipe municipale avec à sa tête Cissé Ibrahim Bacongo. En effet, après le passage des tracteurs pour démolir les magasins qui avaient été construits sous l’ex-maire Raymond N’Dohi, cet établissement bénéficie désormais d’une nouvelle apparence avec une nouvelle clôture et un nouveau design.

Lire aussi: http://pressecotedivoire.ci/article/16645-securite-maritime-dans-le-golfe-de-guinee-la-grece-appuie-le-renforcement-des-capacites-de-20-officiers

Malheureusement cela ne suffit pas à assurer la sécurité des enfants et des enseignants en saison pluvieuse. Vu la pluie de la nuit dernière, il est clair que les enfants sont en danger à la moindre grande pluie. Car loin de voir une école, c’est plutôt un petit barrage qu’il a été donné de voir au petit matin du lundi 24 avril 2023. Est-ce à dire que le côté écoulement d’eau en cas de pluie ou d’assainissement a-t-il été oublié par l’équipe qui a procédé à donner une nouvelle image à cette école primaire qui pourtant à cause ces nombreuses inondations dans le passé avait été baptisée EPP Lac ?

En tout cas, pour certaines personnes, il y a eu de la négligence à ce niveau. Avec cette pluie, l’on a vu le risque que court les élèves et leurs maîtres en cas de forte pluie. Et cela semble évident avec ce qu’il a été donné de voir le lundi dernier. Ce qui a poussé certains observateurs et parents d’élèves à dire que  la culture du risque doit désormais fait partie du quotidien des parents, des élèves et des enseignants de l’EPP Lac de Koumassi fréquentée par les tous petits de la maternelle et du primaire.

EPP Lac de Koumassi Elève apeurée.
Une élève de l’EPP Lac de Koumassi certainement apeuré à la découverte de l’inondation.

A preuve, l’école n’a pas été fermée après cette inondation. Et les premiers  élèves et leurs parents arrivés dès les premières heures sur les lieux ont dû rebrousser chemin vu l’immensité de l’eau qui stagnait dans  l’établissement. Certains parents ont demandé à leurs enfants de rester tout simplement à la maison. Les plus courageux, élèves, enseignants et parents d’élèves nus pieds, après avoir retroussé leurs vêtements (Pantalons, jupes, pagnes, boubous…) ont affronté l’eau dont le niveau est monté à une hauteur inquiétante,  afin d’avoir accès à leurs différents établissements et classes.

C’est le lieu d’interpeller les autorités compétentes du système éducatif, en particulier le maire Cissé Ibrahima Bakongo. Car ce phénomène se pose dans plusieurs établissements de la commune de Koumassi. Et quoi que, depuis son accession à la tête de la commune, il ne cesse de travailler pour donner un nouveau visage à sa commune pour un « Koumassi Nouveau » le problème de l’assainissement demeure encore une grande préoccupation.

Lire aussi: https://justeinfos.net/pam-les-priorites-de-la-nouvelle-directrice-executive/

C’est beau d’embellir les écoles en cassant magasins, maquis etc., aux alentours afin que ces élèves soient dans un cadre studieux pour espérer avoir de bons résultats annuels, mais, il sera encore mieux que le maire de Koumassi et son conseil municipal trouvent des solutions idoines pour éradiquer une bonne foi, ce phénomène d’inondation dans les établissements scolaires, en particulier, à l’EPP Lac de Koumassi.

Antoine Kouakou

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -