header-ban

Concours national d’orthographe: 18 élèves lauréats primés

photo de famille des participants au concours national d'orthographe.
16
header-ban
S'inscrire à la newsletter

La deuxième édition du concours national d’orthographe a lieu à Grand-Bassam. Après son grand retour dans le programme scolaire, la dictée classique reste une difficulté pour plusieurs élèves. Pour la promotion de cette importante discipline dans l’apprentissage du français et des autres matières en général, une structure de presse dénommée Infoline, a organisé le vendredi 02 septembre 2022, la deuxième édition du concours national d’orthographe, au Groupe scolaire Sakey, sis à Grand-Bassam.

concours national d'orthographe
La super lauréate primée.

A lire aussi: https://fr.yahoo.com/news/descendu-bouteille-alcoolis%C3%A9s-deux-commentateurs-101500661.html

header-ban

Ce sont près de cent (100) candidats des classes de CE1 à la 3ème, venant de plusieurs écoles, en majorité de la Région du Sud-Comoé et du District d’Abidjan qui se sont affrontés. Dix-huit (18) élèves se sont distingués et ont reçu des kits et tenues scolaires de la part des partenaires dont Me Linda Diplo, la Fondation Makhete Cissé, Orientation Canada et la Fondation Yacouba N’diaye. Le super prix a été remporté par l’élève Assouan Banilibie, en classe de 3ème au lycée d’Excellence Alassane Ouattara de Grand-Bassam.

- Advertisement -

Elle a obtenu la meilleure note de 20/20. Selon la présidente de jury Mélanie Abi, ce concours est d’une grande importance vu que le niveau des élèves reste encore très bas. « Après avoir passé des années à faire la dictée lacunaire, les élèves ont du mal à s’adapter à la dictée classique. Il y a beaucoup de mots français qu’ils ne savent pas écrire. Ils montrent beaucoup de carences en orthographe et grammaire. Il y a beaucoup de travail à faire », a-t-elle déclaré.

Lire aussi: https://justeinfos.net/sankofa-2022-merveille-de-treichville-super-gagnant/

Ce concours national d’orthographe, selon son promoteur, Carlos Mombohi, journaliste, se présente comme un outil devant inculquer le goût de la lecture et de l’écriture chez les élèves. « Le constat qu’on a fait est que les élèves ne lisent plus assez. Ce qui fait qu’ils n’arrivent pas à écrire correctement, ne serait-ce que les mots usuels. Nous voulons donc les amener à aimer la lecture qui, en dehors de ses avantages pour la progression de l’élève, retarde le vieillissement du cerveau », a expliqué le promoteur du concours national d’orthographe. Il n’a pas manqué de traduire sa gratitude à tous les partenaires pour leur accompagnement.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili