header-ban

La CEPAC plaide pour des financements plus accrus lors de la 17ème édition du Sankofa à Grand-Bassam

Une vue de la prestation d'un groupe.
32
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Le rideau est tombé sur la 17ème  édition du Sankofa, le dimanche 22 août 2021 avec la grande finale qui a eu lieu au complexe sportif du petit marché. Quatre groupes s’affrontaient à cette finale qui a tenu toutes ses promesses. Ce sont Dangoro system de Yaou, les Merveilles de Treichville, les Pros de Moossou et Affoubénou de Senadé. Après les différentes prestations en quatre rubriques, autour du thème : « Jeunesse et tradition pour la réconciliation et la cohésion sociale », les « Pros » de Moossou ont été déclarés vainqueurs par le jury, avec 329 points sur 500, suivis d’Affoubénou de Senadé avec 304 points. Le groupe de Moossou remporte ainsi le grand prix de deux millions (2.000.000) FCFA.

Appréciant la qualité des prestations, le Conseiller technique Kossonou, et le représentant du maire de Grand-Bassam, Abou Chérif, ont tous félicité la Cellule de Promotion Artistique et Culturelle (CEPAC) pour le travail abattu. Pour eux, le thème choisi est salutaire car la cohésion sociale est l’affaire de tous. Au nom des cadres, Koné Moussa, nouveau directeur général de la Sodemi, représentant Ibrahim Magassa a également traduit ses encouragements au président de la CEPAC et son équipe. Aussi a-t-il réitéré l’engagement de Magassa et de l’ensemble des cadres à accompagner les actions de la CEPAC qui contribuent au rayonnement de Grand-Bassam par l’épanouissement des jeunes.

Photo de famille après les récompenses (Photo de famille. (Photo: Hipson Kanon pour Justeinfos).
header-ban

Même réaction du parrain Ahoua Bletchi dit Gros Bedel. Il a dit sa satisfaction d’avoir apporté son modeste soutien à cette édition. Pour lui, c’est toute une génération qui accompagne la culture aux côtés de la CEPAC par le Sankofa initié en 1998.

- Advertisement -

Pour sa part, le président de la CEPAC, Bello Issika, a exprimé sa reconnaissance à tous ceux qui ont contribué au succès de cette 17ème édition. Cependant au vu des objectifs à atteindre dont la création d’une école artistique, le président de la CEPAC a fait des doléances dans le sens de l’augmentation de la subvention et de l’aide apportées par la Mairie et le Ministère de la Culture.

Aussi a-t-il lancé un appel aux mécènes pour l’accompagnement de la CEPAC dans la promotion de la culture, et surtout la formation et l’encadrement des jeunes talents qui veulent faire de l’Art et la Culture leur métier.

Il faut noter cette finale de la 17ème édition du Sankofa a vu la présence du Conseiller technique de la ministre de la Culture, de l’Industrie des Arts et du Spectacle, du parrain Ahoua Bletchi dit Gros Bedel, du représentant du maire de Grand-Bassam, des cadres de la région, des autorités coutumières, et de nombreux artistes de renom dont DJ Léo.

Hipson KANON

 

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili