topheader

Festin de bienfaisance: l’ong Minoge invite plus de 200 enfants de la rue et ex-prisonnier

La photo de famille conviviale de la présidente de Minoge avec ses invités lors de ce festin de bienfaisance.
62
S'inscrire à la newsletter

L’ong Minoge a bouclé son festival de bienfaisance le 1er janvier 2023 à son siège dans la commune de Yopougon Sogefiha par un festin de bienfaisance. A cet effet, active dans le domaine humanitaire et de la bienfaisance, spécifiquement au profit des personnes démunies, aux veuves et aux orphelins, ce sont plus de 200 enfants de la rue et des ex-prisonniers qui étaient à l’honneur ce 1er janvier 2023 pour ce festin de bienfaisance.

La Présidente de Minoge distribuant des vêtements à ses invités.

Ce sont des hommes et des femmes ex-prisonniers et enfants de la rue, dont l’âge varie entre 18 et  40 ans que maman Minoge a reçu à son siège pour ce partage.

Lire aussi: https://www.aip.ci/cote-divoire-aip-les-populations-de-grand-bassam-felicitees-pour-le-maintien-du-climat-apaise-en-2022/

Les invités à ce festin de bienfaisance ont eu à manger, à boire et ont, également, bénéficié de vêtements et de chaussures, gracieusement offertes par la servante de Dieu, la révérend Bénie Marthe épouse Lapiller, présidente de l’Ong Minoge.

Une vue des invités de Minoge conviés à ce festin de bienfaisance.

Aussi, un kit composé de Riz, huile, savon, pâte alimentaire, pâte dentifrice, brosse à dent, serviette… a été distribué à chaque hôte de l’Ong Minoge au cours de ce festin de bienfaisance.

- Advertisement -

Ces invités spéciaux de l’Ong Minoge qui trouvaient difficilement leur pitance et parfois, en fouillant les poubelles étaient, comme dans un rêve, assis autour d’une table avec des habits neufs offerts par la servante de Dieu et présidente de l’Ong Minoge. Aussi ont-ils été servis en chansons chrétiennes par le chantre Kpan Severin qui leur distillait de la musique en live.

Une occasion pour la présidente de Minoge et servante de Dieu de prodiguer des conseils à ses invités afin qu’ils changent de comportement. « En tant que croyante et citoyenne, je suis sensible aux nombreuses difficultés auxquelles sont confrontés nos enfants de la rue. Je vous exhorte à donner votre vie à Jésus. Quittez la rue. Vos membres sont au complet. Vous êtes valides, allez dans les zones industrielles chercher du travail. C’est par votre comportement que vous serez acceptés dans la société. Arrêtez la violence et éloignez-vous de la drogue », a conseillé Maman Minoge.

Lire aussi: https://justeinfos.net/un-sourire-pour-les-enfants-orphelins-la-5eme-edition-a-eu-lieu/

C’est par ces mots que la servante de Dieu qui est aussi appelée la mère des rejetés a conclu ses propos. Rappelons que la présidente de l’Ong Vie et lumière était aux cotés de sa sœur Maman Minoge pour apporter son soutien aux enfants de la rue. Chaque enfant invité est reparti avec un kit alimentaire.

Antoine Kouakou

- Advertisement -

- Advertisement -