topheader

Eglise MEIVA de Daloa: les fidèles femmes célébrées

Les mamans de l'Eglise MEIVA de Daloa ont reçu des cadeaux à l'occasion de la fête des mères 2023.
82
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

A l’Instar des autres femmes du monde entier, qui ont célébré la fête des Mères, le dimanche 04 juin 2023, les femmes de l’Eglise de la Mission Évangélique Internationale de la Vie Abondante (MEIVA) sise au quartier Huberson de Daloa ne sont pas restées en marge cette célébration.

L'Eglise MEIVA de Daloa Maman Déborah
Maman Déborah Kabran, en pleine édification de ses fidèles sœurs de l’Eglise MEIVA de Daloa.

Lire aussi: https://www.eurosport.fr/football/ligue-1/2022-2023/mercato-kylian-mbappe-veut-quitter-le-psg-des-cet-ete-pour-rejoindre-le-real-madrid-qui-serait-pret-_sto9658191/story.shtml

Avec à leur tête maman Déborah Kabran, édification, prière, danses ont meublées la fête des Mères des femmes de la MEIVA. A cette occasion, des cadeaux ont fusé de partout pour honorer certaines mamans et leurs époux. Ce jour, l’Eglise de la MEIVA a connu une ambiance fraternelle, conviviale et chaleureuse et une animation particulière.

L’honneur est revenue à la présidente des femmes de la MEIVA, maman Déborah Kabran, d’édifié ses camarades en s’inspirant de Mathieu 9 : 20. Au cours de son homélie, elle a  exhorté ses paires à prendre courage. « Femmes de MEIVA, prenez courage. Levez-vous. Faire l’œuvre de Dieu, ce  n’est pas facile. La vie même n’est pas facile. Mais, il faut le courage et la foi surtout pour qu’on puisse arriver », a-t-elle déclaré.

Aussi a elle tenu à faire la remarque selon laquelle « j’ai constaté à la MEIVA que nous les  femmes nous dormions beaucoup. On n’arrive même pas à se mouvoir, à s’élever pour prier. C’est pourquoi, Dieu m’a inspiré ce message-là. »

« Et je sais qu’après ce message-là, les femmes vont s’élever. Et si elles le font, l’église va se réveiller », a prophétisé Maman Déborah. « Aujourd’hui, c’est la fête des Mères, la fête des femmes qui donnent les vies. Je suis très heureuse par rapport à ce que mes femmes de la MEIVA ont fait, je suis vraiment contente.

Lire aussi: https://justeinfos.net/bepc-2023-les-nouvelles-armes-de-mariatou-kone-contre-la-fraude/

Je sais que les années à venir, on va faire mieux. Et notre prochaine sortie ça sera le Centre Culturel municipal, tout est possible », a-t-elle ajouté avec joie. La prière finale a été l’affaire du pasteur de région Nahounou.

Donatien Zean

#Benkpakla

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -