topheader

BEPC 2023: les nouvelles armes de Mariatou Koné contre la fraude

La ministre Mariatou Koné copiant les numéros directs pour dénoncer les suspects lors du lancement du BEPC 2023 au Lycée Moderne de Koumassi.
35
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

Les épreuves écrites du BEPC 2023 (Brevet d’Etude du Premier Cycle 2023) ont débuté ce lundi 12 juin 2023 sur toute l’étendue territoire ivoirien. A cet effet, c’est le Lycée moderne de Koumassi qui a été choisi par les autorités ivoiriennes pour faire le lancement officiel de ce deuxième examen à grand tirage du Ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation.

Epreuves écrites du BEPC 2023
La ministre de tutelle, Mariatou Koné a lancé les épreuves écrites du BEPC 2023 depuis le Lycée moderne de Koumassi.

Prof Mariatou Koné, ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation était, ainsi, au Lycée moderne de Koumassi pour donner le top départ de ces épreuves écrites du BEPC 2023 et du test d’orientation en classe de second 2023.

Lire aussi: https://afrikmonde.com/promotion-de-lexcellence-en-cote-divoire-les-meilleurs-eleves-du-groupe-scolaire-recoivent-des-kits-scolaires/

Elle a, encore, brandit cette année, les moyens de lutte contre la fraude et la tricherie massive. A cet effet, l’innovation cette année, en plus, de la vidéo surveillance qui a été déployé dans les centres des écoles privées, trois 3 numéros téléphoniques de lignes directes que sont 0101332828 / 0799232323 /0799262626 ont été mis à la disposition de tous les acteurs pour dénoncer des cas suspects. L’autre innovation est la participation de la Police scientifique au processus dans l’objectif de tracer tout message WhatsApp ou SMS suspect en vue de traquer les réseaux de la fraude.

Durant 5 jours, du 12 au 16 juin 2023, ce sont officiellement, 577 618 candidats au BEPC 2023 et 10 000 candidats pour le test d’orientation en seconde, selon la ministre Mariatou Koné qui vont traduire ce qu’ils ont appris durant l’année scolaire 2022-2023 à travers les sujets qui leur sont présentés.

Les centres d’examens parcourus par notre équipe de reportage ont montré que tout se passait dans le calme. L’on sentait la sérénité sur le visage des candidats. La présence des forces de l’ordre dans les coins et recoins stratégiques des établissements et centres d’examen se faisait également remarquée. Il est également signifié à chaque visiteur que les visites sont strictement interdits à toute personne qui n’est pas du staff éducatif.

Au Lycée moderne de Koumassi, sur 750 candidats annoncés, 587 affrontent effectivement le BEPC et 163 candidats étaient également là pour le test d’orientation en second pour cette première journée. Le passage de la ministre de l’Education nationale, selon le proviseur dudit lycée a permis d’encourager non seulement l’ensemble du corps enseignant, mais également a permis aux candidats de recevoir des conseils pour éviter la fraude et la tricherie. Et à se faire confiance afin de rendre ce que le professeur leur a appris, pour être parmi les élites de demain.

« Un moment, nos diplômes n’étaient pas valoriser à l’extérieur à cause de la fraude. Aujourd’hui, on fait notre entrée dans le maillon de l’excellence », a tenu à expliquer le proviseur de Koumassi.

Lire aussi: https://justeinfos.net/action-de-bienfaisance-long-sidey-soulage-des-veuves-et-orphelins-a-abidjan/

A l’EPP Lac de Koumassi, il n’y avait également rien à signaler lors du passage de l’équipe de l’hebdomadaire L’Ecole. Sauf la présence des forces de l’ordre en vue de dissuader les éventuels fraudeurs. L’on observait à travers les portes ouvertes des classes d’examen, des candidats concentrés devant leur copie. Il faut rappeler que les épreuves du BEPC 2023 prendront fin ce vendredi 16 juin 2023.

Antoine Kouakou.

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -