topheader

Cohésion sociale à Blolequin: 18 jeunes s’engagent à être ambassadeurs de la paix

Pour la cohésion sociale à Blolequin, voici des jeunes qui ont décidé d'être des ambassadeurs de la paix.
39
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

Ils veulent promouvoir la cohésion sociale à Blolequin. Pour ce faire ils ont décidé de devenir des ambassadeurs de la paix. En effet, 18 est le nombre de jeunes du département de Blolequin qui avaient été condamnés par la justice pour acte de violence commis en février 2018. Libérés après, ils ont tenu à exprimer leur regret à madame la ministre Anne Désirée Ouloto, par ailleurs, présidente du Conseil régional du Cavally.

Lire aussi: https://www.citoday.net/revision-de-la-constitution-limmixtion-de-ouattara-dans-le-processus-legislatif-denonce/

C’était lors d’une rencontre  avec les chefs traditionnels de Blolequin, le vendredi 7 juillet 2023, dans le cadre des rencontres de proximité initiées par la présidente du Conseil régional du Cavally avec les populations.

Ces 18 jeunes ont pris cet engagement publiquement devant leurs parents, les cadres, les autorités politiques, coutumières et le corps préfectoral de Blolequin en vue de contribuer à la cohésion sociale et à la paix à Blolequin. « Nous nous engageons à être des ambassadeurs de la paix, en œuvrant pour la promotion de la cohésion sociale à Blolequin et du vivre ensemble, conditions sine qua non au développement de la Région », ont-ils déclaré.

C’est un acte qui traduit la nouvelle dynamique dans laquelle est inscrite la jeunesse du Cavally. Une jeunesse désormais engagée pour la paix et le développement des vertus si chères au président de la République, Alassane Ouattara. Pour sa part, la ministre Anne Désirée Ouloto, présidente du Conseil régional du Cavally leur a fait une adresse en vue de contribuer à cette cohésion sociale à Blolequin et dans le Cavally et surtout être en première ligne de la promotion de la paix et du développement du Cavally.

Lire aussi: https://justeinfos.net/cpu-pme-ci-fin-de-mission-en-turquie-par-un-fructueux-echange-avec-le-musiad/

« Je m’engage à soutenir de toutes mes forces, cette jeunesse, dans ma quête de paix, de vivre ensemble et de développement de notre belle région », a-t-elle promis. C’est dans une ambiance fraternelle, chaleureuse et conviviale que cette rencontre a pris fin.

Donatien Zean

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -