topheader

Amélioration de la carte scolaire à Grand-Bassam : Le maire Moulot lance les travaux de construction de l’école primaire de Yakassé 1

Pose de la première pierre.
53
S'inscrire à la newsletter

A l’orée de 2022, le village de Yakassé 1 aura son école primaire publique. Le premier magistrat Jean-Louis Moulot a lancé les travaux par la pose de la première pierre, le lundi 04 octobre 2021. Selon le directeur Technique de la Mairie, Ayemou Jean-Baptiste Messou, cette école primaire de six classes avec un bureau, une salle d’attente  et un bloc sanitaire, sera bâti sur 3600 m2.

 

Pour le maire Moulot, ce projet qui coûtera 44 000 000 FCFA se situe dans le cadre de l’amélioration de la carte scolaire, et répond surtout aux doléances faites par les populations du village lors de la campagne municipale. Rappelant le thème de l’année scolaire définit par la ministre de l’Education Nationale, il a souligné que l’équipe municipale s’attèle, depuis bientôt trois ans à l’amélioration de la qualité de l’école sur son territoire communal. Ainsi a-t-il énuméré quelques actions initiées dans le domaine de l’Éducation. Les populations ayant choisi de faire porter le nom de Jean-Louis Moulot à cette future école primaire, le maire a pris l’engagement de veiller à ce que cette école soit de qualité. « Elle sera équipée d’une cantine », a-t-il déclaré, avant de rassurer les populations de Yakassé 1 du soutien de l’équipe municipale.

Photo de famille.

Au nom des populations du village, Diarra Mahamadou, conseiller municipal et par ailleurs, Consul honoraire de Moldavie en Côte d’Ivoire, a exprimé sa gratitude au maire et à son équipe pour avoir offert une école au village. « L’école reste aujourd’hui le ciment de notre société. Cette école sera un centre de cohésion et de solidarité », a-t-il souligné.

- Advertisement -

Même son de cloche pour l’inspecteur de l’Enseignement Primaire et Préscolaire, Koné Brahima qui a qualifié ce jour comme un jour d’espoir. L’inspecteur Koné n’a pas manqué de présenter des doléances auxquelles le maire attend répondre pour la bonne marche de l’École.

Hipson KANON

- Advertisement -

- Advertisement -