topheader

Séminaire gouvernemental: l’engagement du gouvernement en faveur du secteur privé

Le premier ministre Patrick Achi a donné l'assurance que le secteur privé ne sera pas délaissé lors du séminaire gouvernemental à Yamoussoukro.
26
header-ban
S'inscrire à la newsletter

A la clôture du séminaire gouvernemental ivoirien qui s’est tenu du 12 au 13 novembre 2022, le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, a réaffirmé le 13 novembre 2022 à  Yamoussoukro, l’engagement de l’Etat à renforcer le partenariat public-privé, en vue du développement de la Côte d’Ivoire.

Lire aussi: https://www.linfodrome.com/politique/82421-revision-de-la-liste-electorale-fulgence-assi-invite-les-jeunes-a-envahir-les-centres-d-enrolement

C’était à la clôture du Séminaire gouvernemental à Yamoussoukro, en présence des acteurs du secteur privé, qui comme en 2021, ont eu une session de travail avec les membres du gouvernement.

header-ban

Lire aussi: Lire aussi: https://www.fratmat.info/article/225219/societe/rotaract/30e-reunion-intervilles-la-coordination-des-clubs-rotaract-et-interact-lancent-les-festivites

« Nous continuerons, monsieur le président du patronat, chers membres du secteur privé, de mettre l’accent sur les reformes pour l’amélioration du climat des affaires et pour l’émergence d’un secteur privé national toujours plus dynamique », a indiqué le Premier Ministre.

Le chef du gouvernement ivoirien a, d’ailleurs ajouté que « Les progrès enregistrés en 2022 vont s’accélérer, avec notamment l’adoption future d’une réforme fiscale qui tracera le cadre d’évolution de la réglementation pour les trois à cinq ans à venir. »

Patrick Achi n’a pas manqué de souligner l’importance des entreprises dans la vision du président de la République, Alassane Ouattara. « Les entreprises et les entrepreneurs de Côte d’Ivoire constituent un partenaire indispensable à l’action du gouvernement et à la réussite d’une nation toujours plus prospère et solidaire, fondée sur la « Vision 2030 » du président de la République », a dit Patrick Achi.

- Advertisement -

Le président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), Jean-Marie Ackah, s’est félicité de l’instauration par le gouvernement d’une relation franche avec le secteur privé. « Nous sommes fiers, nous sommes heureux au titre du secteur privé ivoirien du niveau auquel il a voulu placer le secteur public-privé dans notre pays. Ce qui nous permet de vivre des moments exceptionnels », a dit le président du patronat ivoirien.

Outre la rencontre avec le secteur privé, le séminaire gouvernemental a été le lieu pour les ministres, sous la présidence du chef du gouvernement, de faire le bilan du programme 2022, non sans omettre de planifier les actions prioritaires pour l’année 2023.

Lire aussi: https://justeinfos.net/sud-comoe-agnintie-la-5eme-edition-lancee-a-grand-bassam/

« Pour ce qui concerne les priorités de l’année 2023, une feuille de route détaillée sera transmise à tous les membres du gouvernement par le Premier ministre, au plus tard le 15 décembre 2022. Cette feuille de route fera l’objet d’une matrice des livrables à remettre au président de la République en janvier 2023, en même temps que le document détaillé du bilan du Programme du gouvernement 2022 », précise le communiqué final du Séminaire gouvernemental.

Info: CICG

Ci-joint le communiqué final

PROGRAMME-DE-GOUVERNEMENT-2022-ET-LA-PREPARATION-DU-PROGRAMME-DU-GOUVERNEMENT-2023

- Advertisement -

- Advertisement -

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili