topheader

Séguéla: la CGT-CI dénonce l’attitude anti-trêve sociale de 2 autorités éducatives

Sibahi Kouadio, secrétaire général confédéral de la CGT-CI dénonce une attitude du DRENA de Séguéla.
33
header-ban
S'inscrire à la newsletter

La Confédération Générale des Travailleurs de Côte d’Ivoire (CGT-CI) a dans un communiqué signé de son secrétaire général confédéral, Sibahi Kouadio tenu à dénoncé une situation orchestrée par le DRENA de Séguéla et le proviseur du Lycée moderne Dominique Ouattara de Séguéla qu’elle trouve anti-trêve sociale et menaçant le climat de paix qui règne actuellement dans les lycées et collèges en Côte d’Ivoire. Ci-dessous le communiqué intégral de la CGT-CI.

MONSIEUR BOLOU BI TRAH DRENA DE SEGUELA ET MONSIEUR KONAN YAO FREDERIC PROVISEUR DU LYCEE MODERNE DOMINIQUE OUATTARA DE SEGUELA DECHIRENT LA TRÊVE SOCIALE

Monsieur BOLOU Bi Trah, Directeur Régionale de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (DRENA) de Séguéla et son complice monsieur KONAN Yao Frédéric Proviseur du Lycée Moderne Dominique Ouattara de ladite localité, non contents de la paix sociale qui règne depuis peu dans les lycées et collèges de Côte d’Ivoire, ont pris la lourde responsabilité de déterrer la hache de guerre avec les enseignants et leurs organisations syndicales.

header-ban

Lire aussi:https://www.aip.ci/cote-divoire-aip-plus-de-300-etudiants-en-fin-de-cycle-celebres-au-cours-dune-ceremonie-de-diplomation-a-lumeci/

La preuve, les deux complices ont décidé le 13 décembre 2022 de sanctionner sans motif valable le camarade ATSE Ebiba Désiré, Professeur d’Histoire-Géographie au Lycée Moderne Dominique Ouattara de Séguéla.

Le crime de lèse-majesté du camarade qui, au plan syndical est à la fois 1er Secrétaire Général Confédéral Adjoint de la CGT-CI et Secrétaire Général National du SYENET, est d’avoir représenté la Côte d’Ivoire en particulier la CGT-CI à la Conférence des Organisations Progressistes de l’Afrique de l’Ouest à Winneba au Ghana du 8 au 11 décembre 2022.

Ainsi, ces messieurs qui, claironnent à Séguéla qu’ils ne se sentent pas concernés par le protocole d’accord portant trêve sociale du 8 août 2022, ont pour nuire au camarade, saisi par courrier officiel le DRH du Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation pour selon eux « abandon de poste » par le camarade ATSE Désiré.

Et pour parfaire leur forfaiture, ces deux fossoyeurs de la trêve sociale supplient le camarade de remplir la demande d’explication écrite qu’ils ont oublié de lui transmettre avant la saisie du DRH.

Lire aussi: https://justeinfos.net/sommet-us-africa-ce-que-tshisekedi-a-dit-a-blinken/

- Advertisement -

Quelle extraordinaire méconnaissance du fonctionnement de l’administration ivoirienne !

En conséquence de ce qui précède, la Confédération Générale des Travailleurs de Côte d’Ivoire (CGT-CI) qui, suit avec une attention toute particulière cette provocation :

I – APPORTE son soutien ferme et résolu au camarade ATSE Ebiba Désiré, victime d’un acte d’un autre âge ;

II – CONDAMNE avec vigueur le mépris du DRENA et de son complice vis-à-vis des organisations syndicales ; et des atteintes aux libertés syndicales pourtant reconnues par la constitution ivoirienne dont ils se prévalent ;

III – INVITE les autorités gouvernementales à prendre d’urgence les dispositions idoines pour mettre fin à cette forfaiture qui, risque d’embraser le front social.

Abidjan, le 15 décembre 2022

Le Secrétaire Général Confédéral

SIBAHI Kouadio

- Advertisement -

- Advertisement -

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili