topheader

Elections municipales et régionales : Anne Désirée parle de son combat pour la paix et le développement

« Ne nous trompons pas de combat »

Anne Ouloto a lancé sa campagne en appelant ses parents à ne pas se tromper de combat.
17
S'inscrire à la newsletter

Anne Désiré Ouloto, l’artisane du développement du Cavally mobilise. Elle l’a encore démontré avec brio le vendredi 25 août à l’occasion de l’ouverture de la campagne des élections régionales et municipales.

C’est depuis Goya, village wè proche de la commune de Guiglo, qu’elle a sonné la mobilisation. En symbiose, les populations sont sorties massivement témoigner leur attachement et leur soutien à Anne Ouloto. C’est dans cette ambiance festive qu’elle a été escortée jusqu’à la place Félix Houphouët-Boigny de Guiglo pour son premier oral  devant les filles et fils de Guiglo.

Anne Ouloto a tenu un langage de vérité. « Le temps de la vérité a sonné et cette vérité doit m’amener à aller là où j’ai mon bonheur. Là où mes parents seront fiers de moi », a-t-elle dit devant la foule en liesse qui scandait en chœur des slogans retraçant ses actions de développement.

Anne Ouloto, tout en égrenant pêle-mêle des points saillants de son bilan, notamment la construction d’écoles, de  routes, de centres de santé, s’est félicitée de sa gestion claire et transparente du Conseil régional et surtout du soutien du président Alassane Ouattara qui l’a choisie et grâce à qui elle arrive à satisfaire aux besoins des populations du Cavally.

- Advertisement -

Contrairement aux opposants qui n’ont pas de soutiens, dit-elle, pour les accompagner dans leurs projets. « Chers parents, ne nous trompons pas. Celui qui est opposant, quand tu lui confies ton problème, quand il s’en va à Abidjan, il jette ça dans le fleuve. Vous savez pourquoi ? Il sait qu’arriver à Abidjan là-bas, il ne connaît personne », a-t-elle ironisé. En invitant ses parents à ne pas se tromper car  « gérer une commune, ce n’est pas comme gérer une boutique du quartier ».

Et pour ne pas que les électeurs de Guiglo qui lui font confiance, à elles et aux candidats du RHDP aux municipales, Anne Ouloto a montré, à l’aide de spécimens de bulletins de vote, comment choisir leurs candidats pour la victoire du RHDP au soir du 2 septembre prochain. Un message reçu 5 sur 5.

La candidate du RHDP a reçu le soutien des jeunes du Cavally par la voix de Toh Bruth et des femmes représentées par Bamba Massandjé qui ont lu des motions de soutien. Ouattara Brahima a, au nom des Koulango, Abron et Lobi,  promis que leurs 4 000 voix iront à Anne Ouloto pour continuer ce qu’elle a commencé pour le bonheur des populations du Cavally.

Donatien Zean

- Advertisement -

- Advertisement -