header-ban

Pulchérie Gbalet du ACI échange avec Guikahué pour un programme d’activité sur la réconciliation nationale

Pulchérie Gbalé, la seule femme parmi les hommes.
16
S'inscrire à la newsletter
header-ban

La Présidente de « Alternative citoyenne ivoirienne » (ACI), une plateforme de la société civile ivoirienne, Pulchérie Gbalet était, le lundi 8 novembre 2021, au siège du PDCI-RDA à Cocody. Elle a donné l’objet de sa visite rendu au chef du Secrétariat exécutif dudit parti, Pr Maurice Kakou Guikahué qui l’a reçue en compagnie de l’honorable Junior Gouali Dodo, par ailleurs, Secrétaire exécutif en charge des enseignants militants du PDCI-RDA.

«Nous sommes actuellement porteurs d’un programme sur la réconciliation. Nous faisons le lancement de ce programme, le 18 novembre prochain au Radisson Blue Hôtel. Nous avons invité tous les acteurs politiques de même que les chancelleries et toutes les composantes de la société ivoirienne», a précisé la présidente de l’ACI.

Pulchérie Gbalet a, également, indiqué qu’«il était important pour nous de nous rassurer sur la présence effective du PDCI-RDA à cette activité. C’est pour cela que j’ai demandé à être reçue par le Secrétaire exécutif, le ministre Maurice Kakou Guikahué. Qui m’a fait l’honneur de me recevoir avec l’honorable Gouali Dodo.»

header-ban

La présidente de l’ACI a, d’ailleurs, levé un coin du voile sur le contenu de cette audience avec le Secrétaire exécutif en chef du premier parti ivoirien. « Nous avons donc échangé sur ce programme et nous avons aussi parlé de l’actualité sociopolitique de la Côte d’Ivoire », a-t-elle affirmé.

- Advertisement -

Le SE en chef, Kakou Guikahué et son hôtesse.

Parlant de l’activité de sa structure qui se déroulera le 18 novembre prochain, elle dira que « le contenu de notre activité du 18 novembre sera axé sur les discours de soutien, mais surtout sur la présentation du contenu du programme à tous ceux qui seront là ».

S’adressant aux Ivoiriens dans un appel à la mobilisation pour la réussite de la réconciliation nationale, Pulchérie Gbalet a conclu son propos en lançant ce message : «Je voudrais dire merci au ministre Guikahué de m’avoir reçue. Merci au PDCI qui nous a assurés de sa présence effective. Et dire à tous les Ivoiriens que la réconciliation est une affaire de tous. Nous avons besoin de tout le monde pour réussir ce programme inclusif.»

Gilles R.O.

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili