topheader

Moossou: vives Tensions au sein du Royaume des Abouré Êhê

Le pouvoir de sa Majesté Nanan Kanga Assoumou, contesté

La destruction de quelques portraits du roi au préau de Moossou par des manifestants.
98
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

La matinée du samedi 15 juillet 2023 a été très chaude dans le Royaume des Abouré Êhê de Moossou. Grande fut la surprise de la population de Grand-Bassam, d’apprendre aux environs de 10h, à travers des vidéos sur la toile, la destitution du roi de Moossou, sa Majesté Nanan Kanga Assoumou.

Royaume de Moossou
Le Roi de Moossou, Sa Majesté Nanan Kanga Assoumou, entouré des personnalités se reconnaissant en lui.

En effet, la génération Bloussoué-Attiblé du quartier Begneri (2ème quartier) a décidé de mettre fin au règne du 21ème souverain du royaume des Abouré Êhê pour des raisons, dit-on, liées aux terres du Royaume et à une inégale répartition des biens. « Ce qui s’est passé ce matin n’est pas une mise en scène. C’est une réalité qui obéit à un mot d’ordre de la génération. Le mot d’ordre répond au fait qu’il y a un litige qui se créerait par l’appropriation de nos terres par notre roi. Ce que la génération n’a pas accepté. C’est sur Conseil générationnel que nous avons réagi », a laissé entendre un membre de la génération Bloussoué qui s’est prêté à nos questions.

Lire aussi: https://www.linfodrome.com/societe/88539-la-rage-detectee-dans-le-haut-sassandra-le-ministere-des-ressources-animales-donne-la-riposte

Quant à l’effet de destitution, selon lui, le retrait d’un objet, ici pour la circonstance d’un pied des chaussures du roi, « cela veut dire qu’on ne reconnaît plus son autorité royale ». Selon des témoignages, le matin autour de 9h de cette journée de samedi, des manifestants ont fait irruption dans l’enceinte de l’église Saint-Antoine de Padoue où se tenait une messe de requiem à laquelle participait sa Majesté Nanan Kanga Assoumou.

La messe est perturbée, et la chaussure royale du roi lui est retirée. Il s’en suit une parade au sein du village par les membres de la génération qui, à les en croire, viennent d’atteindre leur objectif, « le retrait du pouvoir du roi, et sa destitution ».

Le communiqué de la Cour royale produit dans la soirée de samedi 15 juillet 2023.

La réaction de la Cour royale de Moossou 

Dans, l’après-midi, la Cour royale, quant à elle, affirme que cet acte isolé qui vient d’une seule génération, ne change en rien le statut du roi. Pour elle, cela n’est rien d’autre qu’une tentative de destitution. Un communiqué a été produit par la Cour royale et sa notabilité pour apporter des clarifications sur les faits.

Lire aussi: https://justeinfos.net/ouaninou-accuse-dadultere-le-maire-candidat-rhdp-au-municipale-se-defend/

Dans ce communiqué, la cour royale de Moossou tient à informer l’opinion nationale et internationale que sa Majesté Nanan Kanga Assoumou reste et demeure le roi des Abouré Êhê de Moossou. Pour l’heure, le calme est revenu dans le village, mais un dispositif de sécurité de la Police et de la Gendarmerie est maintenu autour du palais royal.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -