topheader

Médiation de l’Assurance: le médiateur rassure les usagers à Bonoua

La photo de famille à l'issue de la formation sur la médiation de l'assurance.
15
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

La salle polyvalente du foyer des jeunes de la ville de Bonoua a abrité, le mercredi 24 mai 2023, une conférence sous le thème « La médiation de l’assurance, son rôle, sa mission et sa place dans la résolution des litiges dans le secteur d’assurance ». Le médiateur des assurances, Ernest Assamoi Anassé, notamment animateur de cette conférence, a présenté la mission de sa structure.

Le Médiateur des assurances, Ernest Assamoi Nassé (au milieu) a, sa droite, le nouveau point focal, Jean Hoba

« La médiation de l’assurance a pour objet, d’abord de mettre à la disposition des assurés, victimes et bénéficiaires de contrat d’assurance, un dispositif extrajudiciaire de règlements des litiges pouvant intervenir entre ces personnes et les sociétés d’assurances. Et ensuite, de faciliter la recherche de solutions amiables aux conflits, les opposant et portant sur l’application ou l’interprétation du contrat d’assurance souscrit; et cela pour que l’assuré puisse être indemnisé », a-t-il fait savoir.

Lire aussi: https://www.aip.ci/cote-divoire-aip-le-ministre-sidi-toure-annonce-la-fermeture-saisonniere-annuelle-des-peches-maritimes/

En plus de la mission du médiateur des assurances, le conférencier a abordé la question des personnes habilitées à saisir le médiateur ainsi que la procédure à suivre.

Avant de mettre fin à son intervention, Ernest Assamoi Nassé a défini le champ de compétence du médiateur des assurances ainsi que ses limites. Le médiateur des assurances n’a pas manqué de souligner la gratuité du processus jusqu’à l’indemnisation de l’assuré. Cependant, l’assuré doit d’abord être en règle vis à vis des dossiers à fournir.

Désigné comme point focal à Bonoua par le médiateur des assurances, l’ancien président de l’AREEBO, et ex-adjoint au maire,  Jean HOBA, a salué sa nomination avant de traduire sa disponibilité à recevoir les dossiers physiques et les acheminer vers Abidjan au siège, pour un meilleur règlement des litiges.

Lire aussi: https://justeinfos.net/elections-municipales-et-regionales-les-candidats-attendus-aux-precampagnes/

Les usagers ont désormais un point focal qui  travaillera pour eux pour le règlement des litiges, mieux les aider à être indemnisés après avoir été victime d’un préjudice et le tout gratuitement. Autorités administratives, politiques et traditionnelles, forces de l’ordre, acteurs de transport, hommes, femmes et jeunes, tous étaient présents à cette conférence, pour certains trouver une suite favorable dans le règlement de leur indemnité.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -