topheader

Lutte contre le travail des enfants: des statisticiens de pays africains francophones formés sur l’analyse de données fiables

La photo de famille.
92
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

L’atelier de 6 jours qui a débuté le 25 septembre 2023, à Abidjan dans la commune du Plateau, organisé par l’Organisation internationale du Travail (OIT) à l’adresse des statisticiens africains, en vue de produire continuellement des données fiables dans l’optique de lutter efficacement contre le travail des enfants en Afrique a pris fin ce samedi 30 septembre 2023.

Selon Nadia Touihri, statisticienne régionale de travail pour le Bureau régionale du BIT pour Afrique et Mme Samatha venue de suisse, toutes deux formatrices, il est important de renforcer les capacités nationales en matière de statistique sur le travail des enfants afin de fournir une base de connaissances sur laquelle s’appuient les décideurs.

Les formatrices.

Elles ont indiqué que cela contribue à l’élaboration du plan d’action probant. Parce que les formations ne seront pas simplement des évènements isolés, mais seront conçues en tenant compte de leur impact durable. Il faut rappeler que 25 pays francophones ont pris part à cet atelier financé par le projet Galab du Ministère des affaires étrangères des Etats Unis et le gouvernement des Pays-Bas à travers respectivement le 8.7 Global Accelerator Lab et le projet ACCEL Africa.

Selon les informations issues de cet atelier, le travail des enfants demeure un problème préoccupant dans le monde d’aujourd’hui. Et en croire les statistiques, début 2020, 160 millions d’enfants, dont 63 millions de filles et 97 millions de garçons étaient impliqués dans le travail des enfants, soit un enfant sur 10 dans le monde. sur 79 millions d’entre eux, près de la moitié effectuaient des travaux dangereux mettant en danger leur santé, leur sécurité et leur développement moral.

Les participants

Et l’Afrique est particulièrement touchée par ce fléau. Selon les estimations mondiales sur le travail des enfants en 2022, 92 millions d’enfants africains étaient engagés dans le travail des enfants. Pour faire face à cette situation intolérable de ces enfants, les pays africains à travers l’agenda de l’Union Africaine (UA) se sont engagés à éliminer toutes formes de travail des enfants sur le continent.

L’objectif de cet atelier sur le renforcement des capacités en matière de collecte et d’analyse de données sur le travail des enfants, a été de renforcer les compétences des ONS en matière de collecte, d’analyse, de diffusion et d’utilisation des informations sur le travail des enfants.

Antoine Kouakou.

- Advertisement -

- Advertisement -