header-ban

La CCPCI et des syndicats estudiantins engagés à bannir les discours de haine et la violence en milieu estudiantin

Photo de famille de clôture.
4
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Le séminaire de la Conférence des Clubs de Paix de Côte d’Ivoire (CCPCI) pour la mise en place de la plateforme de collaboration entre les universités et les acteurs externes a pris fin le vendredi 1er octobre 2021 à Grand-Bassam. Pendant deux jours, les participants ont planché sur les stratégies pour lutter contre la violence en milieu universitaire et dans les grandes écoles. Après le renforcement de leurs capacités, les responsables des clubs de paix et les leaders des syndicats estudiantins ont mis en place une plateforme pour la prévention et la gestion des conflits.

Pour la présidente Stéphanie Koffi, avec cette plateforme, des sensibilisations seront menées à travers des plans d’action concrète sur le terrain.

Quant aux représentants du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et du PNUD, ils ont salué l’ambiance qui a prévalu entre les organisations syndicales en milieu universitaire  pendant ces deux jours de travaux. L’Expert national de Cohésion sociale du PNUD, Peyogori Ouattara a exprimé le souhait de voir cette convivialité se traduire en acte sur le terrain.

header-ban

Dans son mot de clôture, Kafoumba Mamadou, sous-directeur de la Direction de l’Unité Nationale, représentant le ministre de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale, Bertin Kouadio Konan, a félicité tous les participants et surtout le PNUD pour la tenue de cet atelier. « L’engagement des clubs de paix et des syndicats à œuvrer à la préservation et la cohésion de la paix à travers un comportement responsable et citoyen, la recherche permanente des solutions durables par la concertation sont autant d’éléments susceptibles de garantir la paix et la cohésion », a-t-il souligné, avant d’inviter la présidente Stéphanie Koffi à s’orienter vers d’autres institutions.

- Advertisement -

Pour terminer, le Sous-directeur Kafoumba a dit, au nom du ministre Bertin Kouadio Konan, sa détermination à accompagner la plateforme en l’inscrivant dans la base des données de la Direction de l’Unité Nationale de son Ministère.

Hipson KANON

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili