topheader

Cohésion sociale à Grand-Bassam : le maire Moulot investit le mouvement les « Hirondelles de JLM »

La présidente de les "Hirondelles de JLM" investie par le maire Jean-Louis Moulot.
7
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

 Un nouveau mouvement compte désormais dans la sphère des associations à Grand-Bassam, ville historique et balnéaire. Il s’agit des « Hirondelles de JLM » dont l’investiture du bureau exécutif a eu lieu, le samedi 27 avril 2024, au Centre de culture Jean-Baptiste Mockey. Une fois encore, ce fut un moment de communion entre le maire Jean-Louis Moulot et sa population en générale, et particulièrement les femmes sans distinction de parti politique.

Pour la présidente Madeleine Djelé Epse Dakoury, installée et investie avec son bureau, ce nouveau-né des organisations a pour objectifs de soutenir les actions de développement du maire Jean-Louis Moulot. Selon elle, le maire Moulot est un homme exceptionnel.

Hirondelles JLM de Grand-Bassam
Le parrain Jean-Louis Moulot encadré par l’épouse de l’honorable député Sériba à gauche et à droite par la présidente du mouvement et la Pco.

Sa générosité, sa disponibilité et son humanisme justifient leur engagement à l’accompagner dans sa politique de développement de Grand-Bassam. « Monsieur le maire, le choix de l’hirondelle comme nom de cette organisation n’est pas anodin. L’hirondelle symbolise votre personnalité (…). On ne vous côtoie pas sans retrouver de la joie. Vous êtes fidèle en amitié et dans vos engagements. Une année ne serait suffisante pour traduire vos actions (…). Nous sommes vos soldats, nous nous mettons à votre disposition », a-t-elle déclaré.

Invitée spéciale à cette cérémonie, la présidente de la CAFER-SUD-COMOÉ, Laurentine Débi Dago, a quant à elle, donné quelques conseils aux « Hirondelles de JLM », en leur demandant de demeurer toujours unies, et agir selon les objectifs qu’elles se sont donnés.

Très heureux, le premier magistrat de la commune de Grand-Bassam a salué ce rassemblement des femmes pour soutenir sa politique de développement local. Pour le maire Jean-Louis Moulot, les qualités de cet oiseau, l’hirondelle, doivent habiter ces nombreuses femmes qui ont décidé de se rassembler et s’unir. « On le sait tous, sans paix, sans union, il n’y a pas de développement. Allez dans tous les quartiers, dans tous les villages, recrutez de nouvelles hirondelles », a-t-il exhorté.

La photo de famille.

Parlant de développement, le maire Moulot a fait savoir que les effets des nombreuses actions de développement du président Alassane Ouattara en faveur de Grand-Bassam sont perceptibles aujourd’hui. À en croire le maire, les pêcheurs dans les villages sont heureux et ne cessent de rendre témoignage de l’ouverture de l’embouchure. Signalons que cette cérémonie d’investiture a vu la présence de nombreuses personnalités dont l’épouse de l’honorable député Sériba Coulibaly, des adjoints au maire et conseillers municipaux, des chefs traditionnels, et des présidentes d’associations féminines.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -