topheader

Côte d’Ivoire : les DP de la CNDPCI vont élire leur nouveau président ce samedi 08 juin 2024 à Grand-Bassam

31
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

La Conférence nationale des directeurs de publication de Côte d’Ivoire (CNDPCI) tiendra le samedi 08 juin 2024 son 4ème Congrès ordinaire électif dans la ville balnéaire de Grand-Bassam. Ce congrès qui a pour thème « Du code d’éthique et de la déontologie du journaliste professionnel au code d’honneur des directeurs de publication. Quelles perspectives ? », permettra aux participants de renouveler les instances de la première organisation des Directeurs de Publication (DP) de Côte d’Ivoire.

Pour ce 4ème congrès ordinaire de la CNDPCI, ce sont, selon les organisateurs, plus d’une cinquantaine de directeurs de publication ivoiriens, membre de cette organisation qui doivent y participer. Il s’agira d’élire un nouveau président de la CNDPCI devant succéder à Youssouf Touré qui a terminé depuis longtemps ses 2 mandats constitutionnels à la tête de cette organisation.

Pour l’heure, selon des informations proches de cette organisation, un seul candidat serait en lice. Il s’agirait du directeur de publication du quotidien L’Essor, Tera Sidy. Aussi, ce déplacement dans la première capitale ivoirienne et ville historique, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco est également annoncé comme une fête des garants éditoriaux des différents journaux membres de la CNDPCI.

Il faut noter que la CNDPCI regroupe des DP de la presse écrite, ceux de la presse numérique… A l’issue de ce congrès, la CNDPCI aura un nouveau président et deux nouveaux commissaires au compte. Il s’agira également pour les congressistes de faire le toilettage des textes (Statuts et règlements).

Le nouveau président doit également former dans les jours qui suivent sa nouvelle équipe afin de dérouler son programme de société pour le bonheur de ses membres. Il faut par ailleurs indiquer que ce 4ème Congrès de la CNDPCI est placé sous le haut patronage de la présidente du Sénat ivoirien, la maire d’Abobo, Kandia Kamissoko Camara, sous la présidence du ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement ivoirien, Amadou Coulibaly et sous le parrainage de Pierre N’Gou Dimba, ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle.

BAH KAN NAOULÊ

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -