topheader

Côte d’Ivoire : CGRAE, SOTRA, SODEFOR, CNPS et les patrons de l’UPLCI ensemble pour la protection de l’environnement

La photo de famille après l'ouverture de la cérémonie
26
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

Des membres de l’Union des Patrons de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (UPLCI) venus de Bouaké, Yamoussoukro et d’Abidjan, étaient dans la ville d’Assouindé, dans la commune d’Assinie les 17, 18 et 19 mai 2024. Ce déplacement des responsables des médias en ligne ivoiriens dans la commune du maire Pierre Magne se situe dans le cadre de la mise en œuvre d’une activité de formation et de sortie détente parrainée par le directeur général de l’IPS-CGRAE, Abdrahamane Berté avec le soutien de certains partenaires tels que la SOTRA, l’IPS-CNPS et la SODEFOR.  

C’est la cité balnéaire et touristique d’Assouindé dans la commune d’Assinie qui a accueilli, pendant 3 jours, les patrons de l’UPLCI pour un séjour de formation et de sortie détente. Au nom du parrain, Abdrahamane Berté, directeur général de l’IPS-CGRAE, Adomon Ben Aka, a salué le président de l’UPLCI, Nando Dapa Kobenan Paul Arnaud et ses membres pour cette initiative. Il les a également félicités pour le choix du thème « Protection de l’environnement et du cadre de vie face aux conséquences du changement climatique. »

La table des officiels

« Le changement climatique n’est plus une menace lointaine ; il impacte déjà notre quotidien avec des inondations, des sécheresses, l’élévation du niveau de la mer et des perturbations agricoles. Ces défis nous obligent à agir maintenant », a déclaré le représentant du directeur général de l’IPS-CGRAE.

Aussi pour Abdrahamane Berté « un environnement dégradé, c’est une économie affaiblie, et par conséquent, des conditions de vie précaires pour nos retraités et nos concitoyens en général. » C’est pourquoi il a invité les patrons de la presse numérique ivoirienne à mettre en valeur leur rôle qu’il a qualifié de « primordial » dans la lutte pour la protection de l’environnement et contre les actions néfastes de la dégradation environnementale.

« Vous êtes les gardiens de l’information, les éducateurs des masses, les éclaireurs de notre société. C’est par vos plumes et vos plateformes que le message de la protection de l’environnement doit être véhiculé. Vous avez le pouvoir de sensibiliser, d’éduquer et de mobiliser les citoyens autour des enjeux environnementaux », a-t-il rappelé.

Selon Abdrahamane Berté, le présent séminaire est une occasion unique pour les membres de l’UPLCI d’approfondir leurs connaissances, partager leurs expériences, acquérir de nouveaux outils pour mieux informer et sensibiliser les populations sur l’importance du sujet et la nécessité de la lutte contre ce phénomène du dérèglement climatique…

Présent à la cérémonie officielle d’ouverture, le maire résident d’Assinie, Assanvo Jean-Marc a, au nom du maire Pierre Magne et son conseil municipal, remercié les membres de l’UPLCI pour le choix de sa commune dans le cadre de cette sortie de formation et de détente. Il a officiellement rassuré l’UPLCI et ses membres sur le fait que la commune d’Assinie reste ouverte aux patrons de la presse en ligne pour leurs différentes activités.

Pour sa part, Nando Dapa Kobenan Paul Arnaud, président de l’UPLCI, a rendu hommage au parrain, Abdrahamane Berté pour avoir accepté de parrainer cette activité pour sa disponibilité à toujours accompagné l’UPLCI dans la mise en œuvre de ses activités. Il n’a pas oublié les autres partenaires que sont la SOTRA dont la générosité du directeur général, a permis de transporter gracieusement les participants.

Les autres partenaires tels que la SODEFOR qui a rendu possible la formation sur le thème du jour en déléguant son responsable de la Communication, Dr Alain Bley Bitignon pour former les patrons de l’UPLCI et l’IPS-CNPS, dont le directeur général est toujours attentif aux hommes des médias ont également été remercié et félicités.

S’agissant de la formation sur le thème « Protection de l’environnement et du cadre de vie face aux conséquences du changement climatique », les participants ont vu leurs capacités être renforcées par le spécialiste de la SODEFOR, en matière de politique de reboisement, de la protection des forêts classées (4,200 millions d’ha), en matière de la promotion d’agroforesterie…

Après cette formation le samedi 18 mai 2024 qui a eu lieu dans la matinée, les membres de l’UPLCI ont effectué une visite privée à la reine mère d’Assinie et une visite touristique dans ladite commune.

La matinée du dimanche 19 mai 2024, jour de Pentecôte, a été consacrée à une opération « Assouindé plage propre » initiée par l’UPLCI suivie d’une marche sportive au bord de ladite plage ainsi que d’échanges avec un opérateur hôtelier. C’est très satisfaits des résultats de cette activité de formation et de sortie détente avec l’accompagnement des directeurs généraux de l’IPS-CGREA, de la SOTRA, l’IPS-CNPS, de la SODEFOR que les patrons de l’UPLCI ont regagné Abidjan et leur lieu de résidence.

Benoît Kadjo

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -