topheader

9ème congrès de la FIACU : Les travaux ont commencé ce jeudi 14 avril 2022

L'étape du vote du président du congrès.
52
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Abidjan, le 14 avril 2022–La Fédération ivoirienne des associations des cours Unesco (FIACU) tient du 14 au 15 avril 2022 à Abidjan, son 9ème congrès ordinaire. A cet effet, la première journée qui a eu lieu, ce jeudi 14 avril 2022, à la salle de conférence de la Commission nationale de l’Unesco, a vu l’élection du président du congrès Dr. Golehi Yves Laurent avec 35 voix contre 26 voix pour M. Koffi son poursuivant direct et 1 voix pour M. Beouli, le troisième candidat et un bulletin nul.

Le président sortant (en costume et les présidents des clubs Unesco des Etats-Unis et de la France.

Après son élection, le président du congrès, a fait savoir que c’est une grande première que dans la vie de la FIACU, un jeune soit élu président du congrès. Aussi, Dr. Goulehi a présenté le programme de ce premier jour du congrès. Il s’agit d’abord de l’adoption et de la validation des statuts et règlement et ensuite, la validation du plan stratégique 2022-2025.

header-ban

Le président du 9ème Congrès de la FIACU a appelé les uns et les autres à tenir des propos courtois et pertinents lors de ce congrès. Il a, par ailleurs, séance tenante, formé le bureau du congrès composé de 3 assesseurs, un rapporteur et un secrétaire de séance. Un bureau composé de 6 membres en plus du président du congrès.

Il faut noter que la première journée dudit congrès a vu la présence du responsable de la Fédération de France des Clubs Unesco (FFCU), Ardiouma Sirima et le président de la Fédération américaine pour les clubs Unesco (FMCU) Guy Djoken.

Le président du club Balehata.

- Advertisement -

A cet effet, Dr Tiémian Bi Marcel, enseignant chercheur à l’Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa et président du club Balehata a indiqué au journal L’Ecole qu’il souhaite que celui qui va gagner puisse faire l’accolade au perdant afin d’éviter les dissensions. Pour lui, il s’agit de faire en sorte pour que prévale la paix. « Parce que l’Unesco, c’est la paix. Donc, il faut que l’élection se passe dans la quiétude, dans la transparence », a-t-il souhaité. Aussi, Dr Tiémian préconise que le nouveau président qui sortira de ce congrès puisse rencontrer les autorités compétentes afin d’alléger la tâche des organisateurs des cours Unesco. « Pour que pourquoi pas, ceux qui sont rejetés du système scolaire puissent être orientés soit en seconde, soit à l’université. Parce qu’on peut toujours apprendre à tout moment », a-t-il plaidé auprès du nouveau président de la Fiacu qui sortira de congrès. Pour le président du club Balehato, il est question que ce président, prenne à bras le corps l’organisation de leur secteur.

Le bureau du congrès avec son président micro en main.

Il faut noter que ce 9ème congrès de la Fiacu auquel ne participent que les présidents de club et associations des cours Unesco est placé sous la présidence de la ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, Prof Mariatou Koné, présidente de la Commission nationale ivoirienne pour l’Unesco et sous le parrainage du ministre Mamadou Touré, ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’insertion professionnelle et du service civique.

Ce 9ème congrès verra ce vendredi 15 avril 2022, au CNMS de Cocody, l’élection du nouveau président pour un mandat de 4 ans. Quant au président sortant, Ani Kouakou Bertin, il est candidat à sa propre succession. Selon des indiscrétions, il aura pour challenger, Mme Diakité Matenin.

Benoît Kadjo

- Advertisement -

- Advertisement -