header-ban

Transition écologique: l’OIT renforce la capacité de 38 personnes

Frédéric Lapeyre, directeur pays de l'OIT sera présent à l'ouverture de cet atelier sur la transition écologique.
13
header-ban
S'inscrire à la newsletter

Dans le cadre de la mise en œuvre, en Côte d’Ivoire, du projet la « Dimension sociale de la transition écologique »,  l’Organisation Internationale du Travail (OIT) organise, ce jeudi 20 octobre 2022, à Abidjan, un atelier de renforcement des capacités des institutions gouvernementales.

A cet effet, 38 personnes issues des Ministères ivoiriens de l’Emploi et de la protection sociale (MEPS) ; de la Fonction publique ; de l’Environnement et du développement durable ; de la Promotion de la jeunesse de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique ; de l’Agriculture et du développement rural ; du transport ; des Mines, du pétrole et de l’énergie ; des Eaux et forêts ; de l’Hydraulique, de l’assainissement et la Salubrité et des institutions telles que la Commission nationale du dialogue sociale (CNDS) ; la Commission consultative du travail (CCT)  et la Commission consultative du travail sur les normes internationales du travail (CCTNIT) prendront part à cet atelier.

Il est question, de présenter le projet « La dimension sociale de la transition écologique » aux acteurs et parties prenantes du dialogue social en vue de les sensibiliser ; de leur permettre  de relever les défis et enjeux de la problématique de la transition juste ; dresser un état des lieux des structures du dialogue social en Côte d’Ivoire  et d’identifier ou proposer des actions pour l’amélioration de la situation des structures du dialogue social.

header-ban

Les participants seront formés sur la question de la Transition écologique juste et dialogue social. Il leur sera présenté des initiatives nationales en matière de la lutte contre le réchauffement climatique et de la promotion des emplois verts. Dans la même veine, une présentation sera faite sur l’état des lieux du dialogue social en Côte d’Ivoire.

Il faut noter que du 7 au 8 avril 2022, le BIT a organisé, dans la commune de Grand-Bassam, un atelier pour impliquer le Comité national de pilotage dudit projet dans l’élaboration et la validation des plans d’action 2022 de l’équipe projet et de l’équipe GJAM-CI. Aussi, selon l’OIT, à l’issue de cet atelier, le Comité national de pilotage du projet a validé les plans d’actions présentés après la prise en compte des remarques pour les aligner aux priorités nationales. C’est donc à la suite des conclusions de cette séance de travail avec le Comité national de pilotage que cet atelier de formation est organisé pour davantage impliquer les acteurs et parties prenantes du Dialogue sociale en Côte d’Ivoire.

- Advertisement -

A en croire l’OIT, le projet « Dimension sociale de la transition écologique »,  est  le premier projet à mettre en œuvre un soutien technique sous l’égide de l’initiative Action climatique pour l’emploi et est un des axes clés du partenariat 2020-2024 entre la France et l’OIT.

Lire aussi: https://justeinfos.net/elections-municipales-2023-le-resa-yop-choisi-adama-diawara/

Ledit projet se concentre, toujours selon l’OIT sur trois bénéficiaires « pilotes »  que sont la Côte d’Ivoire, le Nigéria et le Sénégal. Des partages de connaissances devront se faire avec l’Algérie, le Ghana, le Maroc et le Niger. Il porte d’ailleurs sur trois axes principaux que sont le renforcement des structures institutionnelles du dialogue social ; L’ancrage et renforcement des capacités de recherche, et de développement de modèles économiques intégrés pour l’évaluation des politiques et le soutien à la formulation et mise en œuvre de politiques (protection sociale, entreprises, investissement) basées sur le dialogue social inclusif et modèles d’analyse intégrés.

En somme, pour l’OIT et ses mandants tripartites, il s’agit, à travers la mise en œuvre de ce projet « Dimension sociale de la transition écologique » de s’engager à faire advenir une transition juste et un avenir durable qui répondent aux impératifs du travail décent, conformément aux « Principes directeurs pour une transition juste vers des économies et des sociétés écologiquement durables pour tous ».

Benoît Kadjo

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili