topheader

Présidence du Pdci-Rda : les congressistes du Plateau apportent leur soutien total au candidat Bendjo

La photo de famille avec les congressistes du Plateau.
62
S'inscrire à la newsletter

Le vice-président du Pdci-Rda, Noël Akossi Bendjo, a, dans le cadre de sa candidature à la Présidence du Pdci-Rda, fait deux importantes rencontres le mercredi 22 novembre 2023 à la Permanence du Pdci-Rda au Plateau.

C’est dans une atmosphère de retrouvailles que le candidat à la présidence du Pdci-Rda et ancien maire du Plateau a rencontrée en fin de soirée les congressistes de la commune qu’il a dirigé pendant 18 ans. Sans aucune forme de protocole, Doumbia Boubakari, au nom du délégué communal Pdci-Rda du Plateau, Ehouo Jacques Gabriel, actuel maire de la commune des affaires, absent, actuellement hors du pays, a indiqué que les congressistes du Plateau sont plus concernés par la candidature de leur mentor de tous les jours, Noël Akossi Bendjo.

Remise de la motion de soutien au candidat Bendjo par le représentant du délégué Ehouo Jacques Gabriel.

Il a donc officiellement apporté le soutien de la délégation au vice-président Bendjo. « Toute la délégation vous apporte son soutien total pour qu’après l’élection du 16 décembre 2023 vous soyez élu président du Pdci-Rda », a-t-il dit. Pour corroborer ses propos, une motion de soutien a été lue par Mme Ggba Nébé, membre du Bureau politique et congressiste de la délégation du Plateau. « Considérant que les élections à la présidence du parti constituent un enjeu très important pour l’avenir du PDCI-RDA ;

Considérant que la quasi-totalité des militants souhaitent le renouveau du PDCI-RDA dans la continuité de l’œuvre des pères fondateurs ;

Considérant que le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire est à la croisée des chemins et doit œuvrer pour présenter à l’élection de Présidence du Parti, un candidat avec une capacité managériale reconnue, engagé et résilient ;

Et Vu que le Vice-président monsieur Noël AKOSSI BENDJO porte la marque de la réforme et de la modernisation du parti ;

Vu son expérience de manager, d’homme politique et de gestionnaire de cité ;

Vu également, la résilience dont il a fait preuve par fidélité au parti ;

Nous, congressistes et militants de la délégation communale du Plateau, réuni en ce jour du mercredi 22 novembre 2023, à la permanence PDCI de ladite commune, exprimons notre soutien indéfectible au Vice-président Noël AKOSSI BENDJO, candidat au poste de président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire ;

Et plaidons pour un consensus autour de sa candidature », a-t-elle lu.

- Advertisement -

Le candidat expliquant les raisons de sa candidature aux congressistes de Plateau.

Pour sa part le candidat Noël Akossi Bendjo a rendu hommage au doyen et vice-président Youboué Angoua pour avoir maintenu la flamme du Pdci-Rda au Plateau et à d’autres militants présents pour leur fidélité. Le candidat Bendjo qui a dit être heureux de retrouver les congressistes du Plateau a indiqué n’avoir pas besoin de les convaincre.

Car ils l’on toujours soutenu. Pour ce faire, il leur a promis la victoire. Cependant, il leur a expliqué les grandes lignes de son projet de restructuration du Pdci-Rda pour que ce parti soit toujours à la pointe de tous les combats et réslient. Il s’agit entre autres de la gouvernance décentralisée, la contribution de cadres, la mise en place de projets pour les militants à la base, l’exploitation du riche patrimoine de parti, un plan Marshall pour reconquérir les régions qui semblent perdues etc.

Le candidat a fait une large communication sur sa condamnation qui pour lui n’est pas une entrave à son éligibilité à la présidence de son parti. Parce que le Pdci-Rda a dit nom officiellement à cette condamnation qui n’est que politique. Et mieux, il a cité des articles des statut et règlement intérieur du Pdci qui montrent que sa candidature n’est pas menacée par cette question de condamnation. Aussi, le vice-président Bendjo a relaté aux militants du Plateau, son combat mené pendant 30 ans, en tant que rénovateur convaincu pour que le Pdci-Rda ne disparaisse pas.

La photo de famille avec les délégués du Gbôklè.

Ainsi pour lui, c’est une suite logique de ce combat en étant candidat à cette élection du 16 décembre prochain. Parce qu’il s’agit de mettre le Pdci-Rda à un autre niveau pour que les Ivoiriens qui attendent ce parti capable d’apporter la cohésion et la réconciliation voient leur espoir être réalisé. Il a également rassuré les militants que leur parti n’explosera pas s’il y a élection. Parce qu’il a rencontré les autres candidats pour que cela n’arrive pas mais plutôt pour que celui qui gagne se fasse accompagner par les autres. Pour cette rencontre, le candidat conseiller du président Bédié chargé de la réconciliation et de la cohésion sociale avait à ses côtés le vice-président, Beugré Djoman, ancien maire de Bingerville, son directeur de campagne, le député Jean Michel Amankou, le président de la Jpdci urbaine, Kouassi Valentin, son Conseiller M. Boguiffo, son directeur de cabinet, M. Faizan, l’inspecteur du parti M. Boukro…

Avant cette rencontre, le candidat Noël Akossi Bendjo avait échangé dans la matinée avec une délégation de délégués Pdci-Rda venus du Gbôklè. Ceux-ci ont été édifiés sur ses différents projets pour un nouveau Pdci-Rda compétitif, combattif, capable de résister à l’ère du temps et résilient.

Une vue des délégués du Gbôklè.

Le délégué Konan Omer, de Sassandra 1 qui avait à ses côtés les délégués Zama Jean Luc, délégué de Fresco 2, Malan Jean-Luc de Fresco 1, Commune et Sous-préfecture et Arsène Kouassi a dit avoir échangé « avec un homme qui a un projet, une vision pour l’avenir du parti. »

« Nous avons été très émus. Nous avons pris bonne note. Je pense que quand il sera sur le terrain, il va échanger avec les secrétaires et on pourra confirmer tout ce qu’on a entendu ici. Mais pour l’instant, nous partons satisfaits à l’issue de cette rencontre », a affirmé le porte-parole de cette délégation du Gbôklè.

SERCOM

- Advertisement -

- Advertisement -