topheader

Pour une meilleure CAN : l’ATGB sensibilise les acteurs du tourisme à Grand-Bassam

La table des officiels.
49
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

L’Association Touristique de Grand-Bassam (ATGB) a organisé, le vendredi 05 janvier 2024 au centre de culture Jean-Baptiste Mockey de la ville historique, une conférence sur le thème « L’environnement touristique en période de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire : Quel impact ? Cas de Grand-Bassam ». Pour la présidente de l’ATGB, Marie Claire Grah, il s’agit, à travers cette conférence de vulgariser la charte des établissements recommandables signée par les acteurs du tourisme, en novembre 2023.

Une vue de la salle avec quelques acteurs du secteur.

« Depuis quelques mois, le gouvernement ivoirien a lancé un vaste programme de sensibilisation des opérateurs économiques en vue de faire de la CAN 2023, l’une des meilleures jamais organisée sur le continent. Le Ministère du Tourisme et des Loisirs, notre tutelle multiplie les concertations auprès des acteurs du secteur, afin de les rendre plus crédibles. Dans la même logique, cette conférence est organisée pour rendre disponible la charte afin que tous les acteurs rendent leur cadre environnemental conforme aux recommandations du Ministère », a-t-elle déclaré.

Elle a également indiqué que l’avènement de la CAN 2023 est une occasion idéale pour les infrastructures touristiques de Grand-Bassam de faire leur mue. « L’ATGB se tiendra auprès de l’ensemble des établissements-membres pour gagner le pari de la ‘‘CAN DE L’HOSPITALITÉ’’ à Grand-Bassam », a rassuré Marie Claire Grah.  Elle n’a pas manqué de saluer le soutien des autorités en général, et particulièrement le maire Jean-Louis Moulot, pour ses efforts.

Pour le représentant du premier magistrat, parrain de de la cérémonie, Aboubacar Méïté, cette activité qui traduit l’engagement de l’ATGB est salutaire. « Le maire compte sur les opérateurs de l’hôtellerie et de la restauration. Il les invite à mettre leurs différentes structures à un niveau élevé », a-t-il dit.

La directrice régionale du Tourisme et des Loisirs du Sud-Comoé, Liliane N’Zué, a félicité le maire Moulot pour l’embellissement de la ville. Elle a lancé un appel aux acteurs du secteur à être unis afin d’atteindre les objectifs.

La photo de famille de la cérémonie.

Même son de cloche pour le représentant du préfet de département, Léon Kouassi N’Dri. Ce dernier a invité les opérateurs à traduire en réalité les décisions de la charte. « Il faudrait qu’on sente la mobilisation autour de cet évènement national », a-t-il souligné.

Développant le thème de la conférence, Marie Laure Kouadio, secrétaire de la FEDA (Femmes Entrepreneures d’Afrique), a signifié que la CAN présente de nombreuses opportunités

« La CAN, c’est aussi en thème de visibilité médiatique. Il faut innover, il faut faire la différence. Le tourisme doit jouer un rôle important. En s’intéressant plus aux affaires du tourisme, la Côte d’Ivoire sera meilleure », a-t-elle fait savoir.

Les échanges ont été très enrichissants, et certains experts présents dans la salle, recommandent même aux acteurs de la restauration et de l’hôtellerie de proposer l’originalité, ce que la Côte d’Ivoire a de meilleur.

Hipson Kanon

 

 

 

- Advertisement -

- Advertisement -