topheader

Nouvel An 2024 : Cheick Moussa Dramé (Président du COSIM Sud-Comoé): « Œuvrons à garder nos valeurs »

Cheikh Moussa Dramé, président du COSIM Sud-Comoé, Guide Suprême de la communauté musulmane de la région.
32
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

À l’occasion du nouvel an 2024, les vœux se multiplient. La presse locale et nationale à Grand-Bassam a rencontré le guide suprême de la communauté musulmane du Sud-Comoé, le Cheick Moussa Dramé, président du COSIM de la région du Sud-Comoé, Imam principal de la grande mosquée Fatima Zahra de Grand-Bassam.

Le guide spirituel a salué la paix qui a prévalu dans la région avant d’adresser ses vœux à toutes les autorités et surtout au premier des ivoiriens, le président de la République, Alassane Ouattara.

Parlant de la cohésion, pour lui, l’union et la fraternité doivent être enseignées et renforcées dans toutes les communautés religieuses. « La diversité ne doit pas être une source d’adversité », a-t-il souligné.

Aujourd’hui, a dit Cheikh Moussa Dramé, « nous avons perdu les trois valeurs que sont les valeurs morale, culturelle et spirituelle. » « Le monde est devenu instable parce que nous n’avons pas conservé les valeurs. L’Afrique avait ses valeurs. Œuvrons à garder les valeurs qui sont essentielles pour notre existence. La valeur spirituelle qui est universelle, c’est la reconnaissance d’un seul Dieu », a-t-il dit, avant de préciser que les dix commandements sont inscrits dans tous les livres saints.

Abordant la question de la CAN qui est organisée en Côte d’Ivoire, le Cheikh Moussa Dramé a déclaré que c’est un évènement heureux qui va apporter beaucoup de bonheur.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -